Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
28/10/2013
Guillaumes – Une réunion sur la prolifération des cerfs dans la Haut-Var

Guillaumes – Une réunion sur la prolifération des cerfs dans la Haut-Var

Une réunion s'est tenue à Guillaumes sur le thème de la prolifération des cerfs dans le Haut-Var, à l'initiative de Guy Maunier, responsable de l'unité de gestion pour la fédération de chasse des Alpes-Maritimes en partenariat avec la communauté de communes Cians-Var, l'association des maires ruraux et le Conseil général. Objectif pour 2014 : stabiliser la population.

Elus, chasseurs, agriculteurs, commerçants, propriétaires terriens ou tout  simplement habitants du canton se sont réunis sur le sujet du cerf, « un sujet d’actualité qui est l’occasion d’ouvrir des débats d’ampleur départementale », comme l’a souligné le maire de Guillaumes, Jean-Paul David, dans son introduction. « Une réunion initiée par Guy Maunier, administrateur du secteur et responsable de l’unité de gestion de la fédération de chasse, car le cerf est méconnu dans notre département où il s’est considérablement développé, impactant sur l’équilibre naturel », a surenchéri Bernard Baudin, président de lé fédération de chasse au niveau national.


Après une présentation de l’animal, son arrivée dans la vallée, ses habitudes, ses facultés d’adaptation, les indemnisations pour les dégâts causés ou encore les plans de chasse, par Daniel Siméon, technicien supérieur à la fédération des chasseurs des Alpes-Maritimes, tout le monde a pu prendre la parole pour faire avancer le débat. « Jusqu’à présent, l’objectif était de favoriser son développement, a expliqué Guy Maunier, mais aujourd’hui, nous sommes arrivés à une population qui occasionne de gros dégâts et nous devons la stabiliser, c’est pourquoi les chasseurs du canton ont été autorisés à prélever 256 bêtes sur les 682 recensées sur notre territoire ».


Enfin, le député Charles-Ange Ginésy a conclu cette réunion, revenant sur les dégâts causés par les cerfs « sur un territoire en souffrance et une population de chasseurs vieillissante ». « Avec le président du conseil général nous avons pris des mesures importantes pour les chasseurs qui sont les premiers gestionnaires cynégétiques de notre territoire, le travail avec les agriculteurs et les propriétaires ne fait que commencer ».

Retour