Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
29/11/2019
Pose de la première pierre de la Maison de l'Intelligence Artificielle

Pose de la première pierre de la Maison de l'Intelligence Artificielle

Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, a posé la 1ère pierre de la Maison de l'Intelligence Artificielle, en présence de Marco Landi, Président du comité d'experts du SMART Deal, de Louis Bodin, Président du Comité GREEN Deal, d'Anne Frackowiak-Jacobs, Sous-préfète de Grasse, de Jean Léonetti, de Michel Rossi, Jean-Pierre Savarino, et de Jean-Marc Gambaudo.

Cette maison de l’IA sera un espace unique en France d’échange, de partage et de coopération avec des moyens mutualisés : calculateurs, cartes embarquées à la disposition des entreprises et de l’université, espace de  coworking, etc. D’une superficie de 700 m², la Maison de l’IA comprendra :

  • une zone d’exposition (showroom) pour :
  • guider les citoyens et les collégiens dans la découverte de l’IA
  • mettre en avant les innovations du territoire pour susciter l’intérêt des entreprises locales mais aussi attirer de nouveaux investisseurs
  • une zone d’information et de formation (training room)
  • héberger des colloques, des manifestations à thème sur l’IA
  • préparer et former agents du public et employés du privé au regard de la transformation des métiers
  • une zone de collaboration (lab IA)
  • pour permettre l’expérimentation et la coopération sur des projets divers en favorisant la fertilisation croisée de l’écosystème IA du territoire

Cette création de la Maison de l’IA poursuit une ambition commune partagée par le Conseil départemental des Alpes-Maritimes et ses partenaires : accompagner la révolution numérique pour le bénéfice de la société.

Ainsi, ils ont lancé, ce 18 novembre, l’OTESIA, le 1er Observatoire des Impacts technologiques économiques et sociétaux de l’Intelligence Artificielle en France et en Europe. Ils ont également signé un partenariat unique au monde entre l’OTESIA et l’OBVIA, Observatoire International des Impacts sociétaux de l’Intelligence Artificielle et du Numérique de l’Université Laval, Québec, pour répondre aux défis internationaux autour de l’IA.

Pour Charles Ange Ginésy : « Je suis très heureux d’avoir dévoilé le sigle IA sur la pyramide du bâtiment du CNRS avec le Président de la CASA, Jean Leonetti, le Président d’UCA, Jean Marc Gambaudo et le Président de la CCI, Jean Pierre Savarino, les Présidents des Comités Experts SMART Deal, Marco Landi, et GREEN Deal, Louis Bodin, et Madame la Sous-préfète Anne Frackowiak-Jacobs.  Le projet de la Maison de l’IA est issu d’un partenariat fort avec la CASA, UCA et la CCI mais aussi avec toutes celles et ceux qui gravitent dans l’écosystème IA du territoire. Les collectivités, l’Université de Nice, la Chambre de Commerce et d’Industrie ainsi que les centres de recherche travaillent aujourd’hui ensemble pour faire avancer ce beau projet.

La Maison de l’IA est surtout une vision, l’ambition de porter une Intelligence Artificielle responsable et éthique pour le développement de notre territoire, où l’Humain est au cœur de nos réflexions. Ainsi, nous avons lancé le mois dernier, l’OTESIA, l’Observatoire qui mesure l’impact de l’IA sur la société. Il délivrera des études et des analyses qui permettront d’informer les citoyens et d’accompagner les politiques publiques. Il rentrera de plein pied dans la Maison de l’Intelligence Artificielle. »

Cet événement a été l’occasion de présenter le futur projet de la Maison de l’IA en 3D avec cette vidéo :

Retour