Maire de Péone-Valberg
1er Vice-président du département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d’Azur

Plus proche de vous..

Bio Express

Charles-Ange Ginesy est né le 14 Mai 1956 à Nice. Il est le père de Marie-Claire, Marie-France et Marie-Amélie.
Il est le fils de Georgette et du sénateur président du Conseil Général des Alpes-Maritimes Charles Ginesy. 
Son enfance partagée entre le littoral et la montagne développe en lui le goût pour les sports de glisse, le ski, le VTT, la randonnée et le canyonning.
Passionné de sensations fortes et de nature Charles-Ange Ginesy sera d'ailleurs moniteur de la station de ski de Valberg. 
Il devient chef d'entreprise et s'intéresse particulièrement aux nouvelles technologies. Il sera d'ailleurs en charge de l'aménagement du numérique du territoire des Alpes-Maritimes. 
Reconnu par ses pairs il accède en Mai 2014 à la présidence de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM). 

Parcours politique

Parcours politique

En 1983, il fait son entrée dans la gestion des affaires publiques au sein du Syndicat Intercommunal de Valberg.

En 1989, il est élu au Conseil municipal de Péone-Valberg dont il devient 1er adjoint.

En 1997, il se présente aux élections législatives sur la 5ème circonscription des Alpes-Maritimes en tant que suppléant de Christian Estrosi.

En 1998, il est élu Conseiller Régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il prendra la Présidence du Groupe RPR à la Région en 2003.

En 2001, il devient Maire de la commune de Péone-Valberg.

En 2003, lors d’élections cantonales partielles, il est élu Conseiller général du canton de Guillaumes avec 75,40% des suffrages.

Réélu, dès le premier tour en 2004, avec 69,88% des voix, il devient 1er Vice-Président du Conseil général des Alpes-Maritimes, présidé par Christian Estrosi.

Sur la 5ème circonscription des Alpes-Martimes, suppléant du Député Christian Estrosi, nommé Ministre-délégué à l’Aménagement du Territoire, il siège à l’Assemblée nationale à partir du 3 juillet 2005.

Membre du groupe UMP, il siège jusqu’au 19 juin 2007, fin de la XIIe législature.

A compter du 20 juillet 2007, en tant que suppléant de Christian Estrosi nommé Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer, il siège à nouveau au Palais Bourbon.

Il démissionne de son poste de Député le 1er avril 2008 pour permettre la réélection de Christian Estrosi, le 25 mai 2008.

Réélu Maire de Péone-Valberg, dès le 1er tour des élections municipales de mars 2008, il recueille près de 92,5% des suffrages pour la liste qu’il conduit.

Le 15 Mai 2008, il est élu Président du Syndicat Intercommunal des Collectivités Territoriales Informatisées des Alpes Méditerranée (SICTIAM)

Du 23 juillet 2009 au 14 décembre 2010, il retrouve de nouveau les bancs de l’Assemblée Nationale, suite à la nomination de Christian Estrosi en tant que Ministre de l’Industrie.

En Mars 2011, lors des élections cantonales, il est réélu conseiller général du canton de Guillaumes, à nouveau dès le 1er tour avec 68,76% des suffrages et retrouve le poste de Premier Vice-président du Conseil général des Alpes-Maritimes.

Il s’est vu remettre la Marianne d’Or 2007 du Tourisme Durable – promotion spéciale « Grenelle de l’Environnement » par Michèle André, Vice-Présidente du Sénat. Cette récompense soutient son axe de travail en ce qui concerne les questions environnementales auxquelles il est particulièrement sensible.

Le 17 Juin 2012, il a été élu Député de la 2ème circonscription des Alpes-Maritimes.

Par la suite le 4 Janvier 2014 il est élu président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur (CCAA). Cette structure intercommunale créée le 1er Janvier 2014 regroupe plusieurs anciennes communautés de communes dont celle de Cians Var qu'il présidait jusqu'alors. 

En Mai 2014 il se voit élu pour la première fois président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne (ANMSM).

En Mars 2015 il est ré-élu aux élections départementales en tant que conseiller départemental du canton de Vence où il retrouve son poste de 1er Vice-président du département des Alpes-Maritimes. 

Votre député en images