Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
11/05/2020
Charles Ange Ginésy annonce 5 M€ supplémentaires pour aider les petites entreprises des Alpes-Maritimes

Charles Ange Ginésy annonce 5 M€ supplémentaires pour aider les petites entreprises des Alpes-Maritimes

Cette crise sanitaire a engendré une crise économique exceptionnelle qui frappe durement les entreprises. Suite à l'assemblée plénière qui s'est tenue ce lundi 11 mai 2020, le Conseil départemental des Alpes-Maritimes va à nouveau débloquer 5 millions d'euros pour soutenir les petites entreprises dans leur reprise d'activité.

Pour Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes :

« Les mesures sanitaires drastiques et indispensables qui frappent notre pays depuis le mois de mars ont provoqué une crise économique sans précédent dans notre histoire.

L’activité économique globale a chuté de façon considérable touchant des petites entreprises qui se retrouvent aujourd’hui aux abois. Soutenir ces acteurs économiques est un enjeu de survie.

Ainsi, face à cette situation sans précédent, nous avons pris dès la mi-mars nos responsabilités, et aujourd’hui, nous réitérons notre soutien à ce secteur d’activité en débloquant à nouveau 5 millions d’euros.

Il est essentiel de venir en aide à ces artisans et ces entreprises pour leur permettre de reprendre dignement leur activité. 

Collectivité solidaire, le Département des Alpes-Maritimes aura engagé au total 12,16 millions d’euros à destination des entreprises de son territoire pour soutenir la reprise économique. »

Pour rappel, à la mi-mars, le Département a participé à un fonds d’urgence, sous l’égide de la CCI Nice Côte d’Azur, en débloquant 5 millions d’euros sur les 8 millions d’euros dégagés pour les entreprises, artisans, commerçants de son territoire touchés par cette crise sans précédent. Il s’est engagé également avec la Région Sud Provence-Alpes-Côte d'Azur et la Banque des Territoires au Fonds COVID-Résistance en impulsant 2,16 millions d’euros.

Retour