Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
02/07/2015
Daluis – Réserve naturelle des gorges de Daluis : un plan de gestion pour les 6 ans à venir

Daluis – Réserve naturelle des gorges de Daluis : un plan de gestion pour les 6 ans à venir

Le comité consultatif de la réserve naturelle régionale des gorges de Daluis (RNR) s'est réuni à Daluis pour voter les objectifs des 6 années à venir. Une réunion ouverte par Guy Maunier, maire du village, à laquelle étaient présents Charles Ange Ginésy, député-maire et président de la communauté de communes Alpes d'Azur et Patrick Allemand 1er vice-président de la Région.

C’est en présence de nombreux représentants des acteurs locaux (LPO, élus, ONF, Parc du Mercantour, experts scientifiques, DDTM, …) que Guy Maunier, maire de Daluis a ouvert la séance, insistant sur le choix « justifié de créer une réserve », l’élu insistant sur la nécessité « pour la population locale de pouvoir s’approprier cette réserve, pour trouver un consensus entre l’activité humaine, la préservation de notre environnement et les activités sportives ».


Pour sa part, Patrick Allemand, répondant à une inquiétude de la part de tous lesgestionnaires de la réserve, a assuré « que le montant des subventions régionales pour l’année à venir sera maintenu ». Le représentant de la Région soulignant la « synergie de volontés entre la Région, la communauté de communes Alpes d’Azur, le Pays et la LPO, ce qui a permis de mettre sur pied cette réserve dans des délais très courts ». « Nous sommes très attachés à la promotion de cette réserve atypique » a-t-il conclu.

Enfin, avant que d’aborder les objectifs à moyen et long terme pour la RNR des gorges de Daluis, le député Charles Ange Ginésy a rappelé « l’excellent suivi de la Région sur la RNR », et la volonté des élus d’Alpes d’Azur d’étendre le périmètre de cette réserve à d’autres communes. « C’est un enjeu touristique fort qui valorise notre territoire et petit à petit, des consciences de nos territoires se construisent avec la volonté de préserver et mettre en valeur nos richesses ».

Une volonté forte, « qu’il faut faire passer auprès des populations, les habitants imaginent que la réglementation de notre réserve ressemble à celle du Parc du Mercantour, a expliqué le parlementaire, alors qu’il n’en est rien, nous voulons conserver notre environnement, mais aussi les activités humaines comme la chasse et la pêche, d’où l’importance d’échanger avec la population ».

 


Les enjeux de la RNR et objectifs du plan

 

Dans les objectifs à long terme, le comité consultatif a décidé de valider 4 grands projets : la préservation de l’originalité et l’intégrité des paysages hérités de la géologie permienne et de l’histoire locale, le maintien de la biodiversité et des patrimoines emblématiques, le développement d’une protection de la biodiversité au sein des activités humaines et l’apport d’une valeur ajoutée humaine, culturelle et économique pour le territoire.

 

Retour