Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
17/03/2016
Valberg – La sous-préfète Nice Montagne en réunion de travail

Valberg – La sous-préfète Nice Montagne en réunion de travail

Le député-maire de Péone-Valberg Charles Ange Ginésy a reçu, entouré des équipes de la station de Valberg, la sous-préfète Nice Montagne Véronique Albesa pour une séance de travail sur les grands dossiers valbergans.

Après avoir présenté les différentes difficultés en matière d’élaboration du PLU « annoncé depuis 2001 et sans cesse entravé par de nouvelles directives alors qu’il est pourtant le règlement d’urbanisme le plus adapté pour une station de montagne » et sur l’évolution de Valberg « qui est passé en quelques années à d’un statut de station de taille moyenne à celle d’une station dont l’ économie est organisée et professionnalisée », Charles Ange Ginésy a abordé les grands dossiers nécessitant l’appui de la sous-préfète.


« Hormis notre projet de création de parking de 250 places qui est actuellement en cours de procédure au tribunal administratif, nous souhaitons mettre en place un système de vidéo-protection performant qui doit cibler les zones les plus sensibles de la station et les axes routiers pour assurer une meilleure sécurité des biens et personnes en complément du travail de la police municipale et des gendarmes ».


Autre dossier d’importance, relevant du devoir du maire, la construction du cimetière du Prin, « nécessaire au vu de l’engorgement de celui de Péone-Village ». Là aussi, la sous-préfète a soutenu ce projet qui recevra 30% de subventions de la part de l’Etat.


Quant au parking de Péone, placé en zone rouge du PPR, Charles Ange Ginésy a demandé une révision du dit PPR pour permettre sa réalisation « indispensable pour le village ». Une demande que Véronique Albesa a mis en perspective avec les récentes inondations qui ont ravagé le littoral azuréen.


Enfin, dernier grand dossier évoqué : la rénovation extérieure et intérieure de la Maison Valbergane « qui devrait devenir la Maison de l’Environnement avec un réaménagement des services cohabitant dans la structure, a souligné le maire, la 1ère partie de ce projet étant porté par le parc du Mercantour pour lequel nous aurons besoin de votre soutien financier tout comme le projet de Maison du Tourisme où l’ensemble des acteurs touristiques et services au publics devraient être regroupés. »

 

Retour