Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
26/02/2017
Alpes d'Azur – Écoles Numériques et Environnement au programme

Alpes d'Azur – Écoles Numériques et Environnement au programme

Les vice-présidents et conseillers communautaires d'Alpes d'Azur se sont réunis autour du président Charles Ange Ginésy pour un conseil portant essentiellement sur des demandes de subventions.

En préambule, le président de la communauté de communes a confirmé la baisse des dotations de l’Etat et des subventions de la région au niveau du Pays Vallées d’Azur Mercantour. « Nos services travaillent actuellement avec le Département des Alpes-Maritimes et son président Eric Ciotti pour optimiser l’aide départementale à destination de notre intercommunalité, a expliqué Charles Ange Ginésy, toutefois, ces baisses de subventions n’altèrent en rien nos ambitions ».


A l’ordre du jour, le contrat de ruralité que compte signer Alpes d’Azur avec l’Etat avec un financement important dans le domaine du scolaire, pour acquérir des tableaux blancs interactifs, des tablettes numériques et des ordinateurs afin de « donner les meilleures chances à nos enfants en leur mettant à disposition, ainsi qu’à leurs enseignants les équipements numériques nécessaires à leur formation ». Demandes de subventions également pour la mise en place du SCOT (Schéma de COhérence Territoriale) sur Alpes d’Azur, nécessaire pour développer le territoire, ainsi que pour l’acquisition de matériel pour la maison de santé de Roquestéron.


Autre gros dossier abordé, les subventions pour l’acquisition des colonnes enterrées des Ordures Ménagères « car notre ramassage des OM doit finir par être homogène sur l’ensemble de notre territoire et dans le cadre de cette homogénéité et pour faire des économies d’échelle, nous devons avoir un système le plus opérationnel possible », a déclaré le président d’Alpes d’Azur.


« Je sais tous les questionnements qui peuvent émerger du terrain mais les résultats, après mise en place des colonnes enterrées son excellents d’un point de vue paysager, pour un stockage plus important d’OM, pour faire des économies et assainir les secteurs, a souligné Charles Ange Ginésy, je suis convaincu de la modernité de ce système nouveau et la satisfaction des administrés se retrouve après quelques temps ». Au-delà de tous ces paramètres positifs, la mise en place des colonnes enterrées permettra à Alpes d’Azur de posséder des camions missibles sur l’ensemble du territoire et de diviser le personnel par deux, car il n’y aurait plus de « ripper ».


Ainsi, les conseillers communautaires ont approuvé cette demande de subventions « aux meilleurs taux auprès de l’Etat, la Région et le Département » pour la modernisation de la collecte des déchets dont le coût est estimé à un peu plus de 2 millions d’euros.

 

Retour