Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
20/07/2014
Villeneuve d'Entraunes – La ferme photovoltaïque de Bantes inaugurée

Villeneuve d'Entraunes – La ferme photovoltaïque de Bantes inaugurée

La ferme photovoltaïque de Villeneuve d'Entraunes a été inauguré en grandes pompes, en présence du maire de la commune, Jean-Pierre Audibert, du député-maire et conseiller général Charles Ange Ginésy, des conseillers généraux Bernard Baudin et Robert Velay ainsi que de nombreux maires de la communauté de communes des Alpes d'Azur.

Installée sur le plateau du hameau de Bantes, la ferme photovoltaïque de Villeneuve d’Entraunes s’étale sur un domaine de 8 Ha, regroupant 11 000 panneaux solaires installés en hauteur, sur des structures métalliques afin de préserver la biodiversité locale. Une structure « unique en Europe de par son altitude », comme l’a souligné le maire de Villeneuve d’Entraunes, Jean-Pierre Audibert, qui a rappelé les nombreuses péripéties qui ont entouré le projet « imaginé en 1999 pour permettre à la commune de tirer des revenus supplémentaires et complémentaires ». Reste maintenant à effectuer son raccordement via une ligne souterraine jusqu’à la route départementale, la centrale devant être opérationnelle d’ici l’automne prochain.


Après un mot de Vincent Tomasini, de la société Enerparc, qui s’occupe du chantier depuis la construction jusqu’à la mise en service de la ferme photovoltaïque, le député-maire de Péone-Valberg, représentant le président du conseil général, a souligné « l’importante initiative de la commune de Villeneuve d’Entraunes pour faire construire cette ferme solaire avec de l’argent privé », tout en revenant sur le caractère urgent de brancher la structure le plus vite possible.


« Cette ferme photovoltaïque, qui représente 3% de la production d’énergie renouvelable du département permettra de créer un emploi à l’année, avec une personne issue du territoire qui gèrera cette ferme solaire, la microcentrale de St Martin d’Entraunes et la future centrale hydroélectrique de la Barlatte ». Création d’emploi et préservation de l’environnement,  puisque le site côtoie le Parc National du Mercantour, la réserve naturelle régionale des gorges de Daluis et les sites Natura 2000. « Il faut créer des activités économiques pour faire respirer nos territoires, a déclaré le parlementaire, pour éviter que nos communes décroissent, à l’heure où l’on s’interroge sur l’avenir des conseillers départementaux et du conseil général ».

 


image

Données techniques

La ferme solaire de Villeneuve d’Entraunes aura côuté 33% plus cher qu’une structure montée dans un endroit plus accessible. Elle est ceinte d’une clôture de 2 mètres de haut pour éviter le passage des animaux sauvages et le chantier s’est déroulé sous la bienveillance de la LPO (ligue de protection des oiseaux) pour minimiser l’impact de cette ferme photovoltaïque sur la biodiversité. Son fonctionnement est prévu pour 20 ans et fournira une puissance totale de 3 MégaWatt, soit 4000 MégaWatt/heure par an, l’équivalent de l’électricité consommée sur le canton de Guillaumes, hors chauffage.

 

Retour