Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
15/07/2013
Beuil – Le vivier du Cians porte le nom d'Aimé Guibert

Beuil – Le vivier du Cians porte le nom d'Aimé Guibert

En hommage à celui qui a été vice-président de l'amicale des pêcheurs du Cians pendant des années mais également conseiller municipal de Beuil jusqu'en 1995, la pépinière à truite du Cians porte désormais le nom d'Aimé Guibert. Un dévoilement réalisé en présence de son fils, Dominique, de son petit-fils Michael, du président de la fédération de pêche des Alpes-Maritimes, Victor Bastuck, du président de l'amicale des pêcheurs du Cians, Pierre Dalmasso, du maire de Beuil Raymond Ricci et du député.

Ils étaient de très nombreux représentants du monde de la pêche à se réunir aux pépinières aquatiques du Cians, situées sur la commune de Beuil pour dévoiler la plaque commémorative en mémoire d’Aimé Guibert, vice-président de l’amicale des pêcheurs de Puget-Théniers de 1965 à 2007, disparu il y a quelques années.
 
« Un hommage de tous ses amis pour ses connaissances sur la pêche, la faune et la flore de montagne », comme l’a indiqué Pierre Dalmasso, qui a rappelé qu’Aimé Guibert avait été à l’origine de la création de cette pépinière, remise en état après les crues de 1994 et aujourd’hui « allongé de 200 mètres en amont ». Un ouvrage « dont Aimé Guibert serait fier ». Le président de l’amicale des pêcheurs revenant ensuite sur sa volonté de créer un parcours touristique dans le Cians à destination des familles.
 
Le maire de Beuil Raymond Ricci, a quant à lui rappelé la mémoire de ce Beuillois « qui est toujours dans nos mémoires et qui fût conseiller municipal de la commune à trois reprises ».
 
Invité à prendre la parole, le président départemental de la fédération de pêche, Victor Bastuck, s’est attaché à expliquer sa volonté de créer des parcours de pêche, dans le cadre du schéma départemental de la pêche, à destination tant des amateurs que des professionnels. « Des projets qui ne sont pas simples à mettre en place, mais qui nous permettront de garder notre prérogative quant à la préservation et la protection des milieux ».
 
Enfin, le député-maire Charles Ange Ginésy, après avoir rappelé son soutien au monde de la pêche, a félicité tout un chacun pour « cette belle réalisation de pépinière dans le Cians », insistant sur la nécessité que les communes, en partenariat avec les associations locales, soient actrices de leur avenir. « Aimé Guibert était un ami qui m’a appris à connaître la nature, c’était un homme de cœur, généreux, qui était un lien entre Beuil et Valberg. »
Retour