Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
06/04/2016
Valberg – Syndicat intercommunal de Valberg : Budget primitif 2016

Valberg – Syndicat intercommunal de Valberg : Budget primitif 2016

Charles Ange Ginésy, président du SIV et Jean-Paul David, 1er vice-président, ont réuni les membres du SIV pour voter le budget 2016. Un budget contraint qui émane d'une situation de crise mais qui n'altère pas l'ambition des élus qui s'apprêtent à commémorer les 80 ans de la station.

Plus de 9 millions d’euros pour les investissements du SIV pour 2016. Un budget conséquent mais serré pour Valberg qui doit entreprendre de nombreux travaux. Entre autres, la mise en place de la vidéo protection, l’aménagement de la place centrale, la requalification de l’office de tourisme en maison du tourisme, la création d’un sentier historique, l’amélioration de la station d’épuration de Valberg, la retenue collinaire des Huerris, ou encore le raccordement de l’Adrech au réseau d’eaux usées. Quelques projets parmi tant d’autres qui devraient voir le jour prochainement, « malgré des années à enneigement difficile qui se répètent », explique le président du SIV.


« Il faut garder notre capacité d’investissement, et les communes de Péone et Guillaumes doivent croire en Valberg, nous devons sauver notre station dont le fer de lance reste le produit neige, même si nous avons largement diversifié nos activités ». Un appel au maire de Guillaumes, Jean-Paul David, qui n’est autre que le 1er vice-président du SIV, qui a consenti, malgré les finances serrées de sa commune, une augmentation de sa contribution financière.


Concernant l’eau et l’assainissement, les membres ont approuvé la décision de ne pas augmenter les tarifs. « Pour le golf de Valberg, nous prévoyons de créer une retenue collinaire qui servirait à l’embellissement de notre golf et permettrait une réserve d’eau supplémentaire » a expliqué Charles Ange Ginésy.


Des projets concrets et indispensables pour que la station continue à vivre et à faire vivre de nombreuses personnes sur son territoire.

 

Retour