Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
19/04/2019
Alpes-Maritimes – Une nouvelle expérimentation de volontariat des bénéficiaires du RSA dans les EHPAD

Alpes-Maritimes – Une nouvelle expérimentation de volontariat des bénéficiaires du RSA dans les EHPAD

Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes, a présenté la nouvelle expérimentation engagée par le Département des Alpes-Maritimes qui met en place des contreparties au versement du RSA : une mesure qui place des devoirs en face des droits, en présence d'Eric Ciotti, d'Auguste Vérola, et de Philippe Rossini.

Une nouvelle expérimentation pour la remobilisation vers l’emploi

Elle permettra aux personnes percevant l’indemnité du RSA, qui auront été sélectionnées, de donner de leur temps dans le cadre du contrat d’engagement réciproque signé avec le Département des Alpes-Maritimes, de s’immerger dans un environnement professionnel et ainsi de bénéficier d’une action d’insertion concrète ayant pour finalité la remobilisation vers l’emploi.

Bénéficiaires du RSA et résidents des EHPAD : un volontariat pour des objectifs multiples

Pour les bénéficiaires du RSA retenus, il s’agira notamment de proposer des actions d’animation à l’attention des résidents en EHPAD telle que la lecture, la conversation avec les résidents, les jeux de sociétés et éventuellement des sorties à proximité de l’établissement. Elles seront dispensées à hauteur de 3 heures par jour, 3 jours par semaine durant 2 mois afin de ne pas pénaliser leur projet d’insertion professionnelle et de s’adapter aux besoins des établissements (heures consacrées aux soins, sieste, etc.). Afin de compenser les frais induits par ce volontariat, une aide forfaitaire mensuelle de 120 € sera accordée à chaque personne volontaire.

Une action qui s’inscrit pleinement dans la stratégie de remise à l’emploi des bénéficiaires du RSA

Avec son plan emploi-insertion lancé en 2014, le Département des Alpes-Maritimes a fait de l’insertion l’un des piliers de ses politiques de solidarité. Ce plan s’appuie sur l’idée qu’une grande partie des bénéficiaires du RSA peut retourner rapidement à l’emploi si un dispositif d’insertion volontariste et efficace est instauré. Cette conviction s’est traduite en actes, avec la réorientation des actions autour de 2 objectifs complémentaires : la priorité au retour rapide à l’emploi et une grande rigueur dans le suivi du versement de l’allocation et du respect des devoirs des bénéficiaires.

Charles Ange Ginésy : « Par cette nouvelle expérimentation, le Département des Alpes-Maritimes témoigne de sa volonté permanente d’encourager les personnes éloignées de l’emploi à y revenir, tout en apportant des éléments de réponse aux besoins en présence humaine, des établissements pour personnes âgées dépendantes. Cette démarche vise ainsi à insérer plus vite et mieux les bénéficiaires du RSA qui vont s’y engager. Ce que nous voulons c’est que la période de RSA soit la plus brève possible. Ce travail va redonner la possibilité à ces personnes de retrouver un cadre actif, de bénéficier d’une formation et de nouer des liens. Je suis convaincu que cette nouvelle expérimentation nous amènera à être regardés par les autres Départements de France. »

Retour