Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
11/10/2015
Communauté de Communes Alpes d'Azur – 1 minute de silence pour les victimes des intempéries

Communauté de Communes Alpes d'Azur – 1 minute de silence pour les victimes des intempéries

Les conseillers communautaires d'Alpes d'Azur étaient réunis autour de leur président Charles Ange Ginésy pour la tenue d'une séance plénière. L'occasion pour tous d'observer 1 minute de silence en hommage aux victimes des intempéries qui ont fortement touché la Côte d'Azur la semaine dernière.

En préambule de cette séance plénière, Charles Ange Ginésy a tenu à revenir sur les circonstances catastrophiques qui ont coûté la vie à pas moins de 20 personnes lors « des intempéries qui ont frappé les Alpes-Maritimes de manière inédite samedi dernier notamment sur les zones d’Antibes, Mandelieu et Cannes, les plus fortement touchées ».


Le président d’Alpes d’Azur, soulignant la détresse des habitants et commerçants, a rappelé « la forte mobilisation de tous les services du Département, de la Sécurité Civile et des 460 sapeurs-pompiers mobilisés qui sont intervenus plus de 1400 fois. Avec une organisation et un dévouement à la hauteur de cette catastrophe ce sont près de 500 personnes qui ont pu être sauvés d’une mort programmée. Avec le président du conseil départemental Eric Ciotti nous sommes allés sur les différentes communes touchées par cette catastrophe et avons pu pour constater les dégâts. La solidarité du Département s’est tout de suite exprimée et près de 10 millions d’euros ont été débloqués pour aider les entreprises et les particuliers à pallier le plus urgent ».


Une catastrophe qui donne matière à réflexion, « la compétence de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques sera en effet transférée aux intercommunalités en 2018. Face à un enjeu qui concerne l’intégralité du territoire il faudra la solidarité du conseil départemental », explique Charles Ange Ginésy, qui a déjà en tête la création d’un syndicat mixte « que nous nous employons à mettre en place avec Eric Ciotti» pour pouvoir gérer cette future compétence. 


Continuant sur les futurs transferts de compétences des communes vers Alpes d’Azur, le président a évoqué celui du tourisme (à compter du 1er janvier 2017) qui donnera matière à réflexion sur la Maison de Pays de Puget-Théniers ou encore sur la station de Valberg et celui de l’eau et l’assainissement à l’horizon 2020 « Cette compétence va nous poser des soucis en raison de la pluralité de nos situations. Il est important que dès aujourd’hui les maires accélèrent la mise aux normes de leurs infrastructures afin de limiter les impacts financiers futurs ».


« Avec des moyens financiers limités pour une communauté de communes toute jeune, créée le 1er janvier 2014, notre problème n’est pas notre solvabilité mais comme n’importe quelle autre entreprise celui de la trésorerie et nous oeuvrons au quotidien pour que nos fournisseurs soient réglés dans les meilleurs délais. Dans cet objectif la communauté de communes a contracté 2 lignes de crédit d’un montant total d’1, 5 million d’euros, l’un auprès du Crédit Agricole, l’autre auprès de la Caisse d’Epargne, à un taux exceptionnel de 1,15% ».


Concernant l’ordre du jour, ont été abordées la demande de subvention pour l’ingénierie du Pays Vallées d’Azur Mercantour (pour l’année 2016) à hauteur de 80 000€, et celle pour l’animation du Conseil de Développement du Pays (pour l’année 2016), à hauteur de 27 000€. Des demandes approuvées à l’unanimité. La convention de partenariat relative à la gouvernance du GAL Alpes et Préalpes d’Azur pour le programme LEADER 2014-2020 ayant elle aussi été approuvée à l’unanimité.

 

Retour