Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
12/10/2018

Conseil départemental des Alpes-Maritimes - Débat d'Orientation Budgétaire 2019

Charles Ange GINESY, Président du Département des Alpes-Maritimes, a présidé la séance plénière départementale du 12 octobre 2018.

« Dans les Alpes-Maritimes, nous mettons en œuvre ce que tous les citoyens français attendent de leurs élus locaux : baisser les impôts lorsque c’est possible et sans mettre la collectivité en difficulté !

Nous sommes réunis aujourd’hui pour notre Débat d’Orientation Budgétaire 2019, ce moment essentiel de la vie de notre Assemblée nous permet d’exprimer les grands axes de notre politique du Budget Primitif 2019 prévu le 30 Novembre prochain, élaboré avec 2 grands piliers :

  •  la poursuite du désendettement de notre collectivité,
  •  et en parallèle, une baisse d’impôts de 5%, par la restitution de 15M€ à l’économie azuréenne au travers de la Taxe Foncière sur les propriétés bâties.

Soyons fidèles à nos engagements, fidèles à nos électeurs et fidèles à la parole donnée, celle qui a rassemblée les conseillers départements LR-UDI élus en 2015 derrière Eric Ciotti.

Dans cette volonté, nous avons ajusté nos effectifs au plus juste et cet effort porte ses fruits. Je souhaite qu’une partie de ces résultats soit restituée aux agents avec une "prime au mérite" et un effort particulier en terme de ressources humaines dans les secteurs du social et des collèges.

Concernant les déplacements des azuréens qui sont l’une des difficultés majeures pour tous les habitants de notre département, nous avions lancé le "plan de résorption des points noirs routiers" qui est arrivé à achèvement. Les enjeux ont évolué : les questions de mobilité douce, de mobilité durable, de covoiturage, de coworking sont désormais entrées dans la société. Pour y répondre, une plateforme participative « Mieux circuler dans les Alpes-Maritimes » a été lancée au printemps 2018. De plus, l’A8 est le plus gros point noir du Département et pourtant la colonne vertébrale de tous les déplacements. J’ai proposé d’adopter en fin de séance une motion relative à l’A8 et à son concessionnaire la société ESCOTA pour réitérer nos demandes concernant des aménagements.

Nous poursuivons nos efforts sur les EHPAD avec Philippe Rossini. L'ambition 2019 est d’ouvrir avec les partenaires du secteur une large réflexion sur le logement des seniors, la prévention, le soutien aux aidants, l’accompagnement à domicile des seniors. Enfin concernant les personnes handicapées, l’année 2019 sera charnière avec la mise en place du dispositif de la « réponse accompagnée pour tous » dont l’ambition est de trouver des solutions à toutes les personnes en situation d’handicap, par la MDPH avec Anne Sattonnet.

Cette séance était aussi très importante pour affirmer, au travers d’une Motion, avec force et fermeté, notre engagement individuel et collectif pour défendre le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes sur tout le territoire départemental et dans toutes ses compétences. En plein milieu de notre mandat, la raison d’être du Département des Alpes-Maritimes est remis en question malgré la pertinence, la proximité et l’efficacité qu’a toujours démontré cette Institution depuis 158 ans. Je vous le dis : notre collectivité est utile et indispensable. Emmanuel Macron a profité de la torpeur de l'été pour rencontrer en sous-main les Présidents de 5 métropoles de France afin de discuter de l’absorption des Départements par les Métropoles. Je dénonce cette démarche qui a mis à l’écart des discussions les Présidents de Départements. Notre Département a toujours assuré avec efficacité, proximité, humanité et équité son rôle de partenaire privilégié de la commune, de garant d’une solidarité sociale et d’un aménagement équilibré du territoire.

Avant de commencer cette séance, nous avons eu une pensée pour tous les habitants du Var qui ont été confrontés aux intempéries. Nous apportons toute notre solidarité et exprimons nos condoléances aux familles des personnes disparues. » a déclaré le Président des Alpes-Maritimes.

Retour