Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
25/03/2016
Péone – De nombreux projets inscrits au budget primitif de Péone

Péone – De nombreux projets inscrits au budget primitif de Péone

Le député-maire de Péone-Valberg, Charles Ange Ginésy a rassemblé son conseil municipal pour débattre du budget de la commune. De nombreux projets au programme et la décision à l'unanimité de ne pas augmenter la fiscalité.

Thème de ce conseil municipal de début d’année : le budget primitif 2016. 4 millions d’euros pour la commune : « nous limitons nos charges de fonctionnement pour maintenir un niveau d’investissement qui permet de transmettre un patrimoine créateur de richesses pour l’avenir mais également de dynamiser le tissu économique local ; la construction de la résidence de meublés touristiques de Settene 4 viendra compléter notre offre de locations sur Valberg. Nous lancerons également cette année la construction du cimetière du Prin, situé entre le hameau des Amignons et Valberg afin de libérer de la place au cimetière de Péone ».


« En outre, je vous propose de reconduire notre décision de ne pas augmenter la fiscalité des ménages », a déclaré Charles Ange Ginésy, « Une décision saine et de bon sens. Ne pas augmenter la fiscalité locale permet de garantir le pouvoir d’achat des ménages, et ce, même si notre budget est très serré au vu de la baisse des dotations aux communes et aux charges afférentes au personnel communal, c’est un devoir et un engagement moral que nous tenons », explique Charles Ange Ginésy.


Dans les autres sujets à l’ordre du jour : la construction d’une cabane de berger au Riou-Blanc « que nous ferons subventionner largement pour conforter le travail de nos bergers en été », le problème posé par les chenilles processionnaires, et les compteurs ERDF Linky. « Un débat s’est installé sur ces compteurs, qui remonte au niveau national, a expliqué le député-maire, Emmanuel Valls a demandé une enquête sur le sujet et les risques encourus ». Péone devrait en effet en être équipé au mois de juin 2018. D’où certaines inquiétudes de la part des habitants, notamment sur l’émission d’ondes électromagnétiques.


Présents, les représentants d’ERDF Côte d’Azur, Eric Debanne et Roger Libonis ont expliqué la provenance de ces ondes « qui émanent de toute installation électrique ». Les compteurs Linky, selon ERDF, ne devraient, eux ne pas produire plus d’ondes qu’un appareil électroménager basique. « Surtout qu’ils n’émettent qu’une dizaine de secondes par jour ».


Sur ce dossier, Charles Ange Ginésy a expliqué « qu’il était du ressort de l’Etat de se préoccuper de la santé des citoyens » et a demandé que les représentants d’ERDF reviennent s’entretenir en temps voulu avec tout le monde.

 

Retour