Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
12/07/2015
Daluis – Une belle saint Célestin !

Daluis – Une belle saint Célestin !

Le village de Daluis a fêté le Saint-Célestin grâce à un comité des fêtes dynamique emmené par Laure Ginouse. L'occasion pour le maire, Guy Maunier, de revenir sur les projets communaux. Le député-maire de Péone-Valberg Charles Ange Ginésy évoquant les grands changements territoriaux à venir.

Un feu d’artifice, des concours de boules, soirées animées et grands bals, une grand’messe en présence des bravadiers, des porte-drapeaux et des anciens combattants, sans oublier le traditionnel tour de la Tarte : la Saint-Célestin de Daluis a retenti dans toute la haute vallée du Var.
Après une très belle messe célébrée par le père Gilles Bailbé, la traditionnelle procession et le dépôt de gerbe au monument aux morts, tout le monde s’est retrouvé sous le chapiteau pour l’apéritif d’honneur.


Après un mot d’accueil de la présidente du comité des fêtes, le maire Guy Maunier a évoqué les projets de la commune, notamment la volonté municipale de mettre en route la création d’un microcentrale hydroélectrique sur le Riou « nous avons rendez-vous sur le terrain dans les semaines à venir », l’enlèvement des pylônes proches de la mairie et du transformateur, la construction d’un nouveau cimetière, la rénovation et l’isolation des appartements du presbytère, la mise en conformité de la voierie communale ou encore la rénovation de l’éclairage public « de manière à faire des économies d’énergies ». Des projets accompagnés par les services de la communauté de communes Alpes d’Azur. Guy Maunier rappelant le souhait affiché de sa municipalité de continuer à consolider les liens sociaux, la solidarité et l’entraide à Daluis.


Pour sa part, le député-maire Charles Ange Ginésy est revenu sur les retombées négatives sur les communes rurales « de la loi NOTRe, avec, notamment, le transfert de certaines compétences communales aux intercommunalités, qui va mettre les communes en difficultés, a-t-il expliqué, je suis un ferveur défenseur des communes car c’est bien grâce au maire et son conseil municipal qu’un village se développe et va de l’avant. La loi Notre vide de son contenu le travail du maire et de ses conseillers ». Le parlementaire appelant à se battre au quotidien, à « ne pas baisser les bras », « c’est ce que nous faisons avec le conseil départemental, avec lequel nous nous battons contre la fermeture de gendarmeries et la disparition programmée de l'Académie de Nice ».


Charles Ange Ginésy rappelant la soutien du conseil départemental aux communes rurales et l’opportunité qu’offre la communauté de communes Alpes d’Azur et le Pays Vallée d’Azur Mercantour pour le développement du territoire, « notamment au travers la réserve naturelle régionale des gorges de Daluis - première réserve classée du département - qui met en valeur nos richesses culturelles et scientifiques auprès des touristes et qui présente un  très fort intérêt géologique, minéralogique, naturel et culturel: j’ai beaucoup d’espérances pour ce territoire ».


Le festin s’est poursuivi par un apéritif d’honneur sous le chapiteau.

Retour