Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
18/07/2016
Daluis – Des moyens pour lutter contre une guerre insidieuse

Daluis – Des moyens pour lutter contre une guerre insidieuse

Dans le cadre de la fête patronale de Daluis, organisée par le comité des fêtes co-présidé par Natasha et Jean-Noël et avec le soutien de la municipalité de Guy Maunier, Charles Ange Ginésy est revenu sur le drame qui endeuille tout le département des Alpes-Maritimes.

Alors que les hommages aux victimes de l’attentat de Nice se multiplient, le maire de Daluis, Guy Maunier, a déclaré que la fête patronale de la St Célestin revêtait « cette année un aspect particulier après le drame de Nice », drame demandant des solutions pas faciles à trouver et « une longue lutte ». « Il ne faut pas courber l’échine devant le terrorisme », a-t-il souligné.


Le député-maire de Péone-Valberg pour qui « le maintien de cette fête à Daluis est le symbole de notre volonté contre l’admissible » a repris tous les éléments du drame qui a fait 84 victimes sur la promenade des Anglais. « Cette attaque, lors de notre Fête Nationale n’est pas neutre, il faut aller plus loin pour renforcer notre Etat policier, il faut y mettre un terme », a-t-il martelé. « A nous de mettre les moyens qui s’imposent, c’est toute la France qui est à nouveau meurtrie dans sa chair, notre laïcité est menacée ».


Refusant toute récupération politique, Charles Ange Ginésy a souligné le choc que cet attentat représente avant que tout le monde ne reprenne en chœur une Marseillaise qui a résonné plus fort et plus fière que jamais dans toute la vallée.

 

Retour