Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
11/08/2014
Sauze – Une Saint Laurent sous le signe de l'amitié et de l'union sauzoises

Sauze – Une Saint Laurent sous le signe de l'amitié et de l'union sauzoises

La commune de Sauze a fêté la Saint-Laurent magistralement organisée par un comité des fêtes dynamique, présidé par Jean-Michel Barone, qui a réuni tous les habitants autour du maire Nicole Bertolotti et du député Charles Ange Ginésy.

Après une grand’messe célébrée en l’église de Sauze par le père Gille Bailbé et le frère Mari de l’abbaye de St Honorat, le dépôt de gerbe au monument aux morts, la traditionnelle procession à travers les rues du village et la bénédiction des pâturages, le président du comité des fêtes, Jean-Michel Barone a tenu à remercier tous les Sauzois et les bénévoles « qui ont aidé à la tenue de cette fête magique, qui a une fois de plus montré l’union et l’amitié sauzoise». 


Pour sa part, le maire, Nicole Bertolotti, a remercié la population de lui avoir fait confiance lors des dernières élections municipales, soulignant sa volonté de « gérer comme il se doit les dépenses de la commune ». Après avoir évoqué les travaux réalisés, comme la réparation du captage d’eau, mis à mal par des glissements de terrain, la remise en état de diverses pistes et l’embellissement du village, Nicole Bertolotti a annoncé les travaux à venir « qui se dérouleront tant dans le village que dans les hameaux, par soucis d’équité » : achat d’un véhicule communal, réfection du lavoir des Selves, programme de voierie communale aux Moulins, réfection du mur attenant à l’église, …


Le maire attachant un soin particulier à la jeunesse sauzoise « qui s’investit tout au long de l’année dans la vie du village et se sentent appartenir à une communauté ».


Pour sa part, le député-maire Charles Ange Ginésy a souhaité passer quelques grands messages, notamment sur la nécessité de l’existence d’une communauté de communes qui respecte  la base communale, « car les maires sont les ardents défenseurs de nos communes rurales, sans eux et leurs conseillers municipaux, nos villages n’auraient plus d’avenir ». Dans ce cadre de l’intercommunalité, Charles Ange Ginésy a rappelé l’investissement total du maire de Sauze dans la commission des affaires scolaires de la communauté de communes Alpes d’Azur, avant d’évoquer un volet plus national sur le déficit de la France et « la volonté nationale de supprimer les conseils généraux et leurs conseillers par soucis d’économie, j’y vois là une menace pour nos communes qui ne pourront plus bénéficier de la solidarité territoriale que le conseil général représente aujourd’hui ».


Le député a affirmé sa volonté de continuer à se battre en faveur du maintien du conseil général « qui a été conçu sur la solidarité entre les territoires riches et les territoires pauvres. Si demain c’est la Région qui reprend les compétences départementales, nous aurons du mal à faire émerger nos projets qui sont vitaux pour que nos villages vivent ».

 

Retour