Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
19/08/2013
Guillaumes – Sept jours de festin pour la fête patronale de l'Assomption

Guillaumes – Sept jours de festin pour la fête patronale de l'Assomption

Guillaumes a fêté l'Assomption dans la tradition, en présence des Sapeurs de l'Empire. Une fête patronale qui a rassemblé de nombreux élus, dont le député Charles Ange Ginésy et le sénateur Louis Nègre, autour du maire de Guillaumes, Jean-Paul David.

Une course pédestre dans les rues du village, des jeux aquatiques pour les enfants, des spectacles pour tous les âges, les traditionnelles aubades à la population et salves d’artillerie, bals, et fête religieuse, hommage aux morts pour la France, Guillaumes a fait figure de place incontournable pendant cette semaine de festivités.


« Un festin traditionnel qui devient un repère dans un monde en plein bouleversement », comme l’a expliqué le maire Jean-Paul David qui, après avoir félicité l’association d’animation sports et loisirs, présidée par Michel Pigal, a abordé les grands travaux communaux « qui se réalisent dans un contexte économique difficile » : le lancement de la station d’épuration du village, l’enrochement du parcours de santé, la rénovation des réseaux d’eau et d’assainissement, sans oublier la future centrale hydroélectrique du Var « avec le souhait  de construire un petit barrage pour réaliser un plan d’eau, très demandé par la population et les vacanciers ».


Le sénateur Louis Nègre est quant à lui revenu sur sa satisfaction de voir perdurer les traditions françaises dans les communes rurales, expliquant « le dur travail réalisé par les maires de ces petites communes pour faire vivre leur territoire. Il ne faut pas que les villages soient oubliés ».


Enfin, Charles Ange Ginésy, député-maire de Péone-Valberg, a évoqué son travail à l’Assemblée Nationale, déplorant les projets et lois « sur lesquels nous avons débattus pendant un an et qui ne relevaient pas de l’urgence, alors que nous traversons une crise économique lourde». L’élu a ensuite abordé les grands changements à venir : la disparition des conseillers généraux, qui laisseront la place aux conseillers départementaux, « qui représenteront une démographie d’environ 40 000 habitants, ce qui m’inquiète pour l’avenir de nos villages ». Après avoir évoqué la création d’une future grande intercommunalité qui regroupera 34 communes au 1er janvier 2014, il a affirmé sa volonté, « avec les maires du canton, de faire vivre notre territoire, de prendre en main notre avenir ».


Maéva Rancurel ovationnée

Maéva Rancurel ovationnée

A l’ occasion de la fête patronale de l’Assomption, la jeune Maéva Rancurel, championne de France junior au fleuret a reçu la médaille de la commune de Guillaumes. « Aujourd’hui, nous rendons hommage au dévouement de cette jeune fille pour cette discipline, cela représente une abnégation et une volonté sans faille, bravo Maéva, tu représentes l’avenir de cette commune », a déclaré le maire Jean-Paul David

 

Retour