Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
08/01/2015
Valberg – Hommage aux victimes de l'attentat terroriste de Charlie Hebdo

Valberg – Hommage aux victimes de l'attentat terroriste de Charlie Hebdo

A l'appel du député-maire de Péone-Valberg, de très nombreux Valbergans et Péoniens se sont réunis sur la place Charles Ginésy pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Charlie Hebdo qui a fait 12 victimes.

Retentissement des sirènes, les cloches de l’église sonnant le glas, l’observation d’une minute de silence, la Marseillaise envahissant la station de Valberg, reprise en chœur par tous, un hommage vibrant qui s’est déroulé en présence des élus, dont le député-maire Charles Ange Ginésy, les sapeurs-pompiers de Péone-Valberg, les représentants de la gendarmerie, les écoliers de la commune, ainsi que de nombreux habitants, commerçants, artisans et employés de la station, tous portant l’écriteau « Je suis Charlie ».


Le député-maire, Charles Ange Ginésy, a appelé au « réveil des consciences suite à l’attaque barbare du journal Charlie Hebdo. Les assassinats perpétrés au siège du journal satirique Charlie Hebdo sont, au-delà du drame humain qui choque et frappe toute la Nation, une atteinte directe à la démocratie et à la République.


Pour la première fois, c’est à une attaque terroriste ciblée, véritable acte politique, que nous devons faire face sur le territoire national de la part d’extrémistes radicaux. Cette attaque contre la démocratie doit appeler à une réponse immédiate et à la hauteur de l’enjeu. Cette odieuse barbarie est une alarme rouge sang qui doit toucher les consciences pour ne plus accepter les atteintes aux valeurs républicaines qui font vaciller la Nation.


La France terre d’accueil et d’humanité doit aujourd’hui mettre fin à un état d’esprit laxiste et naïf face aux menaces qui pèsent sur les Français et agir avec la plus grande fermeté. J’attends dans l’immédiat la plus grande des sanctions à l’égard des assassins et l’Union Nationale de la part de tous les citoyens, de toutes communautés, de toutes confessions, attachés aux valeurs de la démocratie.


J’exprime toute ma stupeur et mon chagrin dans ce deuil qui frappe si cruellement la liberté d’expression dans notre pays et présente mes plus sincères condoléances aux familles des victimes, à la presse, aux policiers qui payent de leur vie l’exercice de leurs métiers.


Charlie Hebdo était un symbole de la démocratie et de la liberté et je souhaite que la flamme qui animait ces martyres de la liberté soit un acte fondateur du réveil des consciences. »

 

Retour