Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
01/07/2013
Saint-Martin d'Entraunes – Inauguration de la microcentrale hydroélectrique de la Chastelonnette

Saint-Martin d'Entraunes – Inauguration de la microcentrale hydroélectrique de la Chastelonnette

De nombreux Saint-Martinois se sont réunis autour du maire de la commune Bertrand Leflon, du député Charles Ange Ginésy, du gérant de la SARL de la Chastelonnette Pierre Flipo à l'occasion de l'inauguration de la microcentrale hydroélectrique de la Chastelonnette.

L’ensemble de la population a été conviée à se rendre sur le site de la microcentrale hydroélectrique, Pierre Flipo, gérant de la SARL de la Chastelonnette expliquant les détails techniques de fonctionnement de cet outil, dont le projet remonte à 12 ans. « Un dossier difficile, où il nous a fallu beaucoup de volonté pour le mener à son terme », explique le maire Bertrand Leflon. Un projet communal, qui permet de revendre l’équivalent de cinq fois la consommation d’électricité des habitants de la commune à ERDF, 5% du chiffre d’affaire annuel étant reversé à la commune. « Un plus pour Saint Martin d’Entraunes qui permettra de financer en partie de futurs projets communaux », a déclaré le maire.
 
Le député Charles Ange Ginésy est, quant à lui, revenu sur le développement de l’hydroélectricité en France à partir des années 1920, connaissant une rapide expansion grâce à la construction des premiers barrages. « Cette production d’électricité représente une source d’énergie maîtrisée qui s’inscrit pleinement dans la réflexion nationale de développement durable, et constitue un équipement qui sera profitable non seulement à Saint Martin d’Entraunes, mais aussi à tout notre canton. Un partenariat public/privé qui apportera une manne financière à la commune ». 

Côté technique

La microcentrale hydroélectrique de la Chastelonnette aura coûté un peu plus d’un million d’euros. Un bail lie la commune et la société Beteru pour une durée de trente ans. 5% du produit de la revente de l’électricité reviendront à la commune, soit en moyenne 10 000€ par an. L’eau est acheminée via une conduite forcée de plus d’un kilomètre et le débit maximal est de 450 l/seconde, soit une production estimée de 2,3 MegaWatt.


Une roue à meule retrouvée et inaugurée

Une roue à meule retrouvée et inaugurée

A l’occasion des travaux, une roue à meule datant du 19ème siècle a été retrouvée, sur les lieux d’un ancien moulin à roue à aube. Mise en valeur sur la place de la mairie, elle constitue un symbole fort du projet que nous avons souhaité avec notre microcentrale », a expliqué le maire Bertrand Leflon. 
 
Retour