Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
31/08/2014
Scolaire – Une école dernier cri pour Villars-sur-Var

Scolaire – Une école dernier cri pour Villars-sur-Var

Portée et construite par la Communauté de Communes Alpes d'Azur pour un montant d'investissement de 2,28 millions d'euros, la nouvelle école de Villars sur Var a été inaugurée par Charles Ange Ginésy, Président de l'intercommunalité et Edgar Malaussena, maire de Villars-sur-Var, en présence d'Eric Ciotti, président du conseil général, Christian Estrosi député-maire de Nice, Sylvie Cendre, sous-préfet de Nice Montagne réunis devant une population villaroise venue en nombre pour l'occasion.

Après une visite des locaux de cette nouvelle école, construite aux normes HQE, d’architecture minimaliste, qui comprend 5 classes et un espace restauration pour les 80 élèves de Villars, le maire Edgar Malausséna, a rappelé les « difficultés à faire émerger ce projet, qui aura mis 13 ans à sortir de terre et ce grâce aux financements croisés du conseil général, de la Région, de l’Etat, de la communauté de communes et de l’ancien ministre Christian Estrosi ». Roger Ciais, conseiller général de Villars-sur-Var, a ajouté être « fier de voir ce projet se concrétiser pour les enfants de Villars ».


Charles Ange Ginésy, Président d’Alpes d’Azur « qui assure la gestion de la compétence scolaire des 34 communes regroupant 14 écoles et 750 élèves » est revenu sur son « ambition d’une école d’excellence pour l’avenir de nos enfants. L’éducation est notre priorité. Nous y consacrons 35% de notre budget et 45% des effectifs de la Communauté de Communes» avant de rappeler que « nous portons la mise en place des nouveaux rythmes scolaires. Et si nous avons combattu cette réforme qui nous coute très cher, nous la prenons à bras le corps et nous ne laisserons aucun enfant sur le bord du chemin ». Charles Ange Ginésy remerciant à cette occasion le Président du conseil général qui « met en œuvre le solidarité territoriale permettant aux communes rurales d’investir pour l’avenir ».


Une solidarité qu’Eric Ciotti, président du Département, a rappelé, « le conseil général c’est la solidarité avec les territoires, c’est un pilier de la République, comme les communes, notre engagement est total pour les vallées et la montagne » a-t-il déclaré, tout en insistant sur le « respect de la parole donnée aux habitants de Villars sur Var pour lequel le Conseil général a fait un effort exceptionnel afin de faire sortir de terre cette nouvelle école » et de l’importance des repères républicains de l’institution scolaire dans l’éducation de nos enfants.


Le député-maire de Nice, Christian Estrosi, qui a financé cette école au travers de sa réserve parlementaire, a pour sa part exprimé son sentiment concernant « le développement et le dynamisme démographique de notre ruralité des Alpes-Maritimes » qui découle « de la solidarité de tous » précisant qu’il « défendrait  Alpes d’Azur bec et ongles ».


Enfin, la sous-préfète montagne, Sylvie Cendre a insisté sur « ce projet complexe qui permet à l’Etat de conserver un maillage territorial ».

 


Une école baptisée Maurice Reynaud

Une école baptisée Maurice Reynaud

En hommage à Maurice Reynaud, ancien instituteur et maire de Villars-sur-Var, l’école a été baptisée de son nom. Sa fille, Colette Bourrier-Reynaud, a rappelé le destin de ce grand homme, directeur de l’école de la Digue des Français, parti pour Villars-sur-Var pendant la 2ème guerre mondiale, où il devint maire. Colette Bourrier-Reynaud revenant sur son « honneur de voir cette école baptisée du nom de son père », a également rappelé qu’une école existe à Villars depuis au moins 329 ans.

 

Retour