Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
03/08/2013
Guillaumes – Inauguration de la station d'épuration de Villeplane

Guillaumes – Inauguration de la station d'épuration de Villeplane

Quelques mois après sa mise en service, la station d'épuration « écologique » du hameau de Villeplane a été inaugurée par le maire Jean-Paul David, le député Charles Ange Ginésy et le maire de Sauze, Nicole Bertolotti, en présence de nombreux habitants de la commune.

Après un mot d’explication sur le fonctionnement de cette station d’épuration « verte » (voir notre encadré) par Alain Salicis, représentant l’entreprise Clary, le maire de Guillaumes, Jean-Paul David et Charles Ange Ginésy, député-maire de Péone-Valberg ont coupé le ruban tricolore avant de dévoiler une plaque commémorative. « C’est un jour important pour le hameau de Villeplane car cette station prévue pour une soixantaine d’habitants aura coûté au total plus de 400 000€, et ce, grâce aux aides du conseil général et de l’Agence de l’eau », a déclaré le maire de Guillaumes qui a tenu à remercier le député Ginésy pour son dévouement à l’aménagement de son territoire. Une station d’épuration qui se justifiait pour la population, l’écogîte du hameau mais aussi « parce que nous nous trouvons juste au-dessus de la réserve naturelle régionale des gorges de Daluis et cette structure s’inscrit totalement dans notre volonté de préserver notre environnement, un sujet sur lequel notre communauté de communes se veut exemplaire » a renchéri Jean-Paul David, qui est revenu sur « la nécessité de l’investissement de personnels locaux, comme Jean-Jacques, qui gère cette station d’épuration, dans nos hameaux ».


Pour sa part, Charles Ange Ginésy a souligné la volonté de la municipalité de Guillaumes, réunie autour de son premier magistrat, de faire cette station d’épuration, puis le député a évoqué avec la population présente « les menaces qui pèsent sur les communes rurales, notamment avec la mise en place du conseiller départemental qui viendra remplacer le conseiller général en 2015 et qui sera élu sur un mode électoral différent d’aujourd’hui : on passera de la défense d’un territoire à la défense d’un bassin de population qui devrait être de l’ordre de 40 000 personnes, c’est vous dire combien nos territoires pourraient être les grands oubliés de l’aménagement territorial futur ».

L’élu est également revenu sur la future grande intercommunalité qui englobera les cantons de Guillaumes, Puget-Théniers, Villars-sur-Var et une partie de l’Estéron à l’aube de l’année prochaine. Enfin, Charles Ange Ginésy a exprimé sa satisfaction de voir une telle station d’épuration « qui marche très bien et participera au bon entretien de nos paysages ».


Les roseaux fonctionnent comme des filtres naturels.

Une station d'épuration écolo

Des roseaux pour épurer les eaux d’assainissement, une station d’épuration intégrée au paysage, des réseaux totalement refaits dans tout le hameau, la station d’épuration du hameau de Villeplane est une structure à la pointe de la technologie. Vingt branchements ont également été posés afin que les habitants puissent se raccorder au réseau qui vient désormais se jeter dans la station d’épuration, située dans le vallon.


Là, des panneaux solaires alimentent des batteries qui dirigent les effluents vers trois bassins en lits plantés de roseaux qui filtrent les eaux usées après que celles-ci aient été débarrassées des plus gros déchets. Un chantier qui aura coûté 424 693 € TTC, et assure le traitement des eaux pour  60 habitants.

 

Retour