Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
10/03/2020
Inauguration de la Maison de l’Intelligence Artificielle de Sophia Antipolis

Inauguration de la Maison de l'Intelligence Artificielle de Sophia Antipolis

Ce matin, Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Président du Syndicat Mixte de la Maison de l'Intelligence Artificielle (S2MIA), a inauguré la Maison de l'Intelligence Artificielle (MIA), en présence de Marco Landi, Ancien président d'Apple, Président du comité d'experts du SMART Deal, de Jean Léonetti, Maire d'Antibes Juan-les-Pins, Président de la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis (CASA) et du Syndicat mixte de Sophia Antipolis (SYMISA), de Michel Rossi, Vice-président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes en charge du numérique, Maire de Roquefort-les-Pins, Vice-président de la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis, de Jean-Pierre Savarino, Président de la Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) Nice Côte d'Azur, de Jeanick Brisswalter, Président d'Université Côte d'Azur (UCA), de Jean-Marc Gambaudo, Président de la ComUE UCA, Vice-président du projet IDEX, de Jean-Pierre Leleux, Sénateur, Maire honoraire de Grasse, d'Eric Pauget, Député, de Marc Daunis, Sénateur, et de nombreux autres élus.

La MIA, une première en France !

Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes, l’Université Côte d’Azur, (UCA), la Communauté d’Agglomération Sophia-Antipolis (CASA) et la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur (CCI) ont décidé d’unir leurs forces afin de créer la 1ère Maison de l’Intelligence Artificielle (MIA) dans le département des Alpes-Maritimes.

Cette maison de l’IA est un espace unique en France, une structure de moyens partagés vouée à rassembler et fédérer l’écosystème IA du territoire. Elle vise à préparer la population des Alpes-Maritimes aux enjeux et défis qui découlent de l’IA, et leur permettre de comprendre les challenges qui attendent notre société en mutation.

La MIA s’articule en trois zones sur une surface de près de 700 m² :

  1. Le showroom de 300 m² : cet espace d’exposition vise à informer, acculturer et guider les Maralpins dans la découverte de l’IA, ses impacts sur la vie courante, les modes de vie, l’environnement professionnel, l’évolution de l’éducation, du bien vieillir… Il met également en avant les innovations du territoire pour susciter l’intérêt des entreprises locales mais aussi pour attirer de nouveaux investisseurs.
  2. Le training room : cet espace d’information et de formation est dédié à l’hébergement de colloques et de manifestations à thème sur l’IA. Il permet aussi de préparer et former les agents du public et les employés du privé au regard de la transformation des métiers.
  3. Le Lab IA : cet espace de collaboration permet aux entreprises, startup, chercheurs et aux collectivités de s’unir pour travailler sur des projets communs.

 

Une ambition commune : accompagner la révolution numérique pour le bénéfice de la société

La Maison de l’IA est avant tout une vision, l’ambition de porter une Intelligence Artificielle responsable et éthique pour le développement de notre territoire, où l’Humain est au cœur de nos réflexions.

En parallèle, les 4 partenaires (le Conseil départemental des Alpes-Maritimes, la CCI, la CASA et UCA) ont lancé, le 18 novembre dernier, l’OTESIA, le 1er Observatoire des Impacts technologiques économiques et sociétaux de l’Intelligence Artificielle en France et en Europe.

Ils ont également signé un partenariat unique au monde entre l’OTESIA et l’OBVIA, Observatoire International des Impacts sociétaux de l’Intelligence Artificielle et du Numérique de l’Université Laval, Québec, pour répondre aux défis internationaux autour de l’IA.

 

Une réalisation qui s’inscrit dans la politique départementale du SMART Deal

La réalisation de la MIA s’inscrit pleinement dans le SMART Deal, le plan de transition numérique impulsé, dès 2018, par le Président du Département, Charles Ange Ginésy.

La collectivité a ainsi mis en place un comité d’experts pour faire émerger et concevoir des projets, et elle a lancé des appels à projets numériques pour soutenir les initiatives publiques et privées.

Pour Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, Président du S2MIA : « Je suis fier d’être présent aux côtés de Marco Landi, Jean Leonetti, Jean-Pierre Savarino, Jeanick Brisswalter, Jean-Marc Gambaudo, Michel Rossi et des élus qui nous ont fait l’honneur de leur présence pour cette belle inauguration de la Maison de l’Intelligence Artificielle.

Accompagné d’experts, le Département des Alpes-Maritimes soutient cette technopole que la France nous envie et s’engage à placer l’Humain, au cœur de cette Intelligence Artificielle.

Nous continuerons la transition numérique à travers la Maison de l’Intelligence Artificielle de Sophia-Antipolis en développant des équipements numériques et des applications pour que les Alpes-Maritimes restent une terre d’avenir.

Je suis heureux qu’avec nos partenaires nous puissions relever ce défi. Nous devons analyser et affiner les data de manière éthique afin de les utiliser notamment dans les domaines de la santé et la gestion des risques naturels. Longue vie à la 1ère Maison de l’Intelligence Artificielle de France ! »

Retour