Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
19/01/2018

Remise des insignes de chevalier de la Légion d'honneur à Marcel Antoine Spinosi

Afin de saluer son engagement et son dévouement pour la France, Charles Ange GINESY, Président du Département des Alpes-Maritimes, a remis à Marcel Antoine Spinosi, résistant et ancien de la 1ère DFL, les insignes de chevalier de la Légion d’honneur.

« Antoine Spinosi fait partie de cette génération d’hommes de devoir confrontés, dès leur jeunesse, à une tragédie de l’Histoire, d’hommes d’une remarquable grandeur morale, d’hommes dotés de valeurs humaines et intellectuelles rares et animés d’une haute conception du service public. Faisant fi de la peur, de la souffrance et de la mort, il a choisi de combattre l’oppression et la barbarie. En 1943, après avoir participé dans la résistance à la libération de la Corse, il est parti rejoindre le Général de Gaulle en Afrique du Nord, en Tunisie. Là, il a intégré le Bataillon de Marche n°11 de la 1ère Division Française Libre qui s’illustrera en Italie et en France. Il débarqua à Naples le 20 avril 1944 et pris part à la vigoureuse offensive du Corps Expéditionnaire Français dans la boucle du Garigliano. Dans le secteur qui lui fut assigné, avec son bataillon, il enfonça les lignes Gustav et Hitler pour les faire reculer jusqu’à Cassino. Lors des combats vers Rome, son bataillon traverca Teverone et dégagea la route n°5, chassant l’ennemi vers les Apennins, puis se dirigea vers les routes menant vers les collines de Toscane. Suite à la victorieuse campagne d’Italie, Antoine Spinosi se prépara à la campagne de France... Ainsi, il participa au débarquement de Provence, en menant le combat à Saint-Tropez pour remonter jusqu’à Toulon. Son bataillon se dirigea ensuite vers les Vosges et l’Alsace pour continuer de chasser l’occupant et libérer villes et villages.

Avec ses frères d’armes, Antoine Spinosi incarna le retour de l’espoir dans une France battue, occupée, humiliée… Avec eux se répandit un incroyable souffle de liberté que rien n’arrêtera, jusqu’au triomphe des forces alliées. Nombreux sont ceux qui sont tombés au champ d’honneur… Mus par leur attachement viscéral à une France libre et souveraine, soudés par une fraternité à toute épreuve, Antoine Spinosi et ses compagnons ont symbolisé la grandeur, la dignité et l’honneur de la France, de ses valeurs de liberté et de tolérance.

Face à une idéologie fondée sur l’intolérance, la haine et le mépris de l’homme, à des régimes qui semaient la terreur et la mort, Antoine Spinosi a opposé le visage de la vie, de la liberté et de « l’accent invincible de la fraternité », évoqué par André Malraux.

Antoine Spinosi et ses compagnons résistants forcent respect et admiration par la force de leur engagement au service de la France. S’engager pour son pays, se battre pour ses idées, défendre ses valeurs et ses convictions, faire preuve de courage : voilà ce qui aura guidé leur vie. » a déclaré Charles Ange GINESY.

Retour