Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
15/03/2016
Gendarmerie – Inspection annuelle à Valberg

Gendarmerie – Inspection annuelle à Valberg

L'inspection annuelle de la brigade de gendarmerie de Valberg, placée sous le commandement de l'adjudant-chef Didier Sanchez, s'est déroulée en présence du député-maire de Péone-Valberg Charles Ange Ginésy et du chef d'escadron Jean-Michel Rodride, commandant la brigade de Puget-Théniers.

Après un mot d’accueil de l’adjudant-chef Sanchez, annonçant l’arrivée de nouveaux gendarmes dans les brigades de Guillaumes et Valberg, le chef d’escadron Rodride a mis en évidence les chiffres de l’année 2015. Soit une augmentation du taux d’élucidation « bien au-delà de la moyenne nationale », et ce, dans la délinquance, l’atteinte aux biens et les cambriolages. Le commandant de la brigade de Puget-Théniers expliquant par ailleurs l’importance du dispositif Voisins Vigilants, de l’opération Tranquilité et de la vidéo protection.


Enfin, invité à prendre la parole, Charles Ange Ginésy s’est dit très attaché à la présence des gendarmes, pour lesquels « le Département s’attache à rénover les casernes et est impliqué dans la subvention des gendarmeries de moyen et haut pays, le gendarme doit faire partie intégrante de la vie sur ces territoires, il doit y avoir une complicité avec la population civile ».


Le parlementaire, après être revenu sur le travail très exigeant de gendarme notamment après les attentats de 2015, a souligné « l’importance de se battre pour conserver les gendarmeries sur un territoire très vaste, le gendarme faisant un travail de veille pour la protection des populations ».


Enfin, concernant la vidéo-surveillance Charles Ange Ginésy a réitéré sa « volonté de compléter l’action du Département sur la vidéo-protection, nous nous attachons à conforter notre parc avec une trentaine de caméras supplémentaires pour faciliter le travail des gendarmes ».


Charles Ange Ginésy a, enfin, affiché sa volonté de pouvoir proposer la présence de gendarmes dans une réorganisation des services au sein d’une maison des services au public qui réunirait agents du Parc National du Mercantour et police rurale.


L’inspection s’est poursuivie par un apéritif très convivial.

 

Retour