Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
02/12/2019
Intempéries - Charles Ange Ginésy rend hommage à la chaine de solidarité et apporte son soutien aux communes sinistrées et à leurs populations

Intempéries - Charles Ange Ginésy rend hommage à la chaine de solidarité et apporte son soutien aux communes sinistrées et à leurs populations

Suite à ces nouvelles intempéries qui ont fortement touché l'ouest du département ce dimanche 1er décembre 2019, Charles Ange Ginésy, Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes, s'est rendu ce lundi matin à Mandelieu, Cannes et au CIS de Cannes-la-Bocca, pour féliciter l'ensemble des acteurs mobilisés et apporter son soutien aux communes sinistrées et à leurs populations.

« Une nouvelle fois ce week-end, le territoire des Alpes-Maritimes a subi un épisode pluvieux très intense et a été placé, dimanche 1er décembre 2019 à 14 heures, en vigilance météorologique rouge pour risques de pluie – inondation, jusqu’à 6 heures ce lundi matin. Il s’agit du deuxième week-end consécutif de fortes pluies avec une vigilance rouge pluie-inondation. Il est tombé hier, en quelques heures, l’équivalent de trois mois de pluie sur le secteur cannois. Ces intempéries ont provoqué de graves dégâts matériels.

Je tiens à rendre hommage et à féliciter l’ensemble des équipes du SDIS 06, de Force 06, des agents communaux, des policiers municipaux, des agents des routes, et de la direction des solidarités humaines du Conseil départemental, qui ont travaillé sans relâche pour secourir, aider et remettre en état. 

Mes pensées se tournent vers le département voisin du Var. Le bilan humain est lourd, 5 morts dont 2 personnes emportées par les eaux et 3 membres de la sécurité civile décédés dans un accident d’hélicoptère. Aux familles et proches endeuillés, je présente mes plus sincères condoléances.

Dès le début des intempéries hier, le Conseil départemental des Alpes-Maritimes a mobilisé d’importants moyens pour venir en aide aux communes et aux populations touchées par cet épisode méditerranéen intense. Aujourd’hui, 150 agents des routes et de Force 06 sont toujours sur le terrain pour apporter leur aide aux communes et aux habitants.

L’heure est au diagnostic, à la reconnaissance et à la remise en état. Il y a des travaux en attente à cause de procédures, il faut que le Gouvernement accélère ces processus administratifs souvent bien trop longs. J’appuierai ces demandes des maires auprès des plus hautes autorités.

Le rôle indispensable du SMIAGE (Syndicat Mixte Inondations, Aménagement et Gestion de l’Eau Maralpin), a une fois encore permis d’améliorer la gestion de crise et d’apporter plus d’efficacité en amont pour coordonner les actions des collectivités. Avec son propre système de prévision et d’alerte Predict qui fournit un suivi des événements météorologiques en temps réel, le SMIAGE a pu organiser l’alerte des services municipaux.

Au lendemain des intempéries du 23 novembre, j’avais annoncé une aide d’urgence provisoire de 7 millions d’euros, dont 5 millions pour les collectivités, 1 million pour les particuliers et 1 million pour les agriculteurs et les entreprises. Pour faire face à ce nouvel épisode, je vais proposer à la prochaine Assemblée départementale de rallonger l’enveloppe exceptionnelle prévue pour ces intempéries afin de la porter à 10 millions d’euros. »

Charles Ange Ginésy 
Président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes 

Retour