Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
12/07/2014
Lancement de la candidature LEADER

Lancement de la candidature LEADER

La Communauté de Communes Alpes d'Azur et le Parc Naturel Régional des Préalpes d'Azur, qui regroupent 67 communes, 40 000 habitants, 2 000 entreprises et plus de 300 associations, ont annoncé leur candidature commune au programme européen Leader lors d'une réunion tenue à Roquestéron. Objectif : « agir sur les services et l'économie de nos territoires au travers des fonds européens » comme l'a rappelé Charles Ange Ginésy.

Le dispositif LEADER a pour vocation de soutenir des projets à destination des zones rurales et périurbaines fondés sur les principes fondamentaux:

  • la définition d'une stratégie locale de développement avec des acteurs locaux représentatif de notre territoire.
  • un partenariat local public-privé chargé de l'élaboration et de la mise en œuvre de la stratégie de développement et de rassemblée au sein du Groupe d'Action Locale (GAL).
  • Une approche multisectorielle qui représente une interaction entre acteurs et projets issus de différents secteurs de l'économie des espaces ruraux.
  • La mise en œuvre d'approche innovante et de projet de coopération entre territoires.

Le lancement de cette candidature LEADER portée par la Communauté de Communes Alpes d'Azur et le Parc Naturel Régional des Préalpes d'Azur est une première. C'est une candidature commune qui représente un large territoire qui dépasse nos frontières avec plus de  165 000 ha répartis sur 67 communes avec près de 40 000 habitants, plus de 2 000 entreprises et 300 associations.

Charles Ange GINESY a évoqué que ce programme est "une opportunité forte pour la défense de nos territoires et de notre ruralité. Il va nous permettre de réfléchir et d'agir sur les services et l'économie de nos territoires. Réfléchir à comment encourager la venue de nouvelles activités, à aider au maintien et au développement des activités existantes, à inscrire notre économie dans son ensemble avec une démarche numérique afin de devenir un territoire numérique et à continuer à valoriser et à préserver notre environnement."

Ce programme répond à des éléments de diagnostic qui font l'unanimité aujourd'hui. Tandis que les besoins en services évoluent avec l'arrivée de nouvelles populations, en grande partie issues du milieu urbain, le renouveau d'une économie locale, endogène et diversifiée est un enjeu fort pour le développement à venir du territoire.


image
Retour