Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
10/09/2016
Natura 2000 – Alpes d'Azur reconduite dans son action d'animation des sites

Natura 2000 – Alpes d'Azur reconduite dans son action d'animation des sites

Charles Ange Ginésy, député-maire et président d'Alpes d'Azur, Véronique Laurent-Albesa, sous-préfète Nice-Montagne, Pierre Tardieu, maire d'Entraunes, ainsi que de nombreux élus du territoire et acteurs locaux se sont réunis pour le comité de pilotage Natura 2000.

Objectif : renouveler les conventions d’animation pour la période 2017-2019. Ces conventions, portées par la communauté de communes depuis le début de l’animation du site ont, sans surprise,  été renouvelées à la collectivité territoriale. Celle-ci poursuit donc ses missions de structure animatrice, personnellement mise en œuvre sur le terrain par Héloïse Granier, chargée de mission.
Une réunion importante pour Natura 2000, qui s’est déroulée symboliquement à Entraunes, « commune protégée à 60%, dédiée à la protection des paysages et leur mise en valeur éco-touristique », comme l’a souligné le maire Pierre Tardieu.


Pour sa part, Charles Ange Ginésy est revenu sur l’esprit avant-gardiste d’Entraunes, « depuis toujours ancrée dans la protection de l’environnement, avec un maire et des conseillers municipaux qui s’investissent personnellement dans les projets de leur commune ».


« En tant que président du Copil, je tiens à saluer le travail effectué par Héloïse Granier et son équipe et ce, malgré la raréfaction des subventions de l’Europe et de l’Etat, j’ai des inquiétudes sur ces subventions, il est regrettable de voir se multiplier des espaces protégés sans que l’enveloppe ne soit revue à la hausse ». 180 000€ étaient en effet dédiés à Natura 2000 pour la période qui s’achève, alors que 130 000€ seulement seront versés pour la prochaine période 2017-2019, soit une baisse de 38%. « Nous faisons tout pour nous donner les moyens d’y arriver, car nous savons, à Alpes d’Azur, que nous vivons du tourisme et que celui-ci passe par la protection de l’environnement et notre territoire peut faire école sur le sujet », a renchéri le parlementaire qui a rappelé que Natura 2000 est en lien avec le Parc National du Mercantour, la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de Daluis et le Parc Naturel Régional des Pré-Alpes d’Azur. « Ce sont des actions complémentaires, nous y mettons toute notre détermination pour avancer », a expliqué l’élu, tout en demandant à la sous-préfète un coup de pouce concernant les subventions.


Demande restée lettre morte, la représentante de l’Etat mentionnant des budgets restreints. « Ces instruments dont fait partie Natura 2000 sont des richesses, et une richesse c’est aussi savoir mettre en valeur un territoire », a-t-elle déclaré, « avoir un tourisme qui crée la richesse » est important.


Ainsi, l’animation de Natura 2000 continuera à porter sur la diffusion, la communication, la sensibilisation, la gestion, le suivi, l’évaluation, en attendant de pouvoir vraiment être dynamisée par des subventions revenues à la raison.

 

Retour