Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
04/03/2016
Parc National du Mercantour –Charles Ange Ginésy reçoit le nouveau directeur Christophe Viret à Valberg

Parc National du Mercantour –Charles Ange Ginésy reçoit le nouveau directeur Christophe Viret à Valberg

Charles Ange Ginésy, entouré de l'ensemble de ses services, a reçu le nouveau directeur du Parc National du Mercantour à Valberg. L'occasion d'évoquer de possibles et nombreux partenariats entre Valberg et le Parc pour un meilleur accueil du public et une mise en valeur de la volonté de la station de s'inscrire toujours plus dans le développement durable.

Un musée sur le terroir et la montagne dans les locaux de l’office de tourisme, un accueil physique ou virtuel du parc du Mercantour à l’OT, qui pourrait être transformé en maison de services au public, une restructuration totale de la Maison Valbergane avec un accès frontal à la médiathèque, la transformation de la salle Valbergane en lieu d’exposition culturel, avec, devant, une aire ludo-pédagogique, un partenariat sur le projet intercommunal « Ciel Etoilé », participation à une Brigade Verte, aide pour réaliser le sentier du Balcon des gorges pour la réserve naturelle des gorges de Daluis, campagnes de sensibilisation et d’éducation à l’environnement avec les écoles de la communauté de communes Alpes d’Azur, participation du parc à la mise en valeur de hameaux historiques comme Barels ou Amen, … Les sujets de partenariat entre Valberg, station de montagne totalement inscrite dans le développement durable, et le Parc National du Mercantour ne manquent pas.


Des projets communs « qui permettraient aux services de Valberg de bénéficier de l’expérience et du savoir-faire des agents du Parc pour réaliser des projets communs allant dans le même sens puisqu’aujourd’hui les stations de ski ne sont pas seulement des remontées mécaniques énergivores mais aussi protectrices de l’environnement, explique Charles Ange Ginésy, je souhaite vraiment que le Parc du Mercantour soit un « grand-frère » qui soutient, conseille à la construction d’un véritable pôle environnement et qui donnerait des directives et un cadrage pour cet engagement de Valberg dans le développement durable ».
 

Retour