Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
13/09/2014
Alzheimer – La structure Charles Ginésy inaugurée à Mandelieu

Alzheimer – La structure Charles Ginésy inaugurée à Mandelieu

Le PASA « Charles Ginesy » a été inauguré le vendredi 12 septembre 2014 par Henri Leroy, Maire de Mandelieu-La Napoule, Eric Ciotti, Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes, Charles Ange Ginesy, Député-Maire de Péone-Valberg accompagné de Georgette Ginesy.

La structure a été dénommée Charles Ginesy pour marquer la décision prise sous son mandat de Président du Conseil Général des Alpes-Maritimes de soutenir la création de l'EHPAD Floribunda (Etablissement Hospitalier pour Personnes Agées Dépendantes) en 2000. 

Cette extension de l’EHPAD de 205m² a été conçue pour les personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer sur les conseils de l’ANESM (Agence Nationale d’Evaluation Sociale et Médico-Sociale) et la Haute Autorité de Santé, deux instituts médico-sanitaires référents. Un espace pour tenir compte des besoins des personnes âgées et qui a été financé dans le cadre du schéma gérontologique départemental 2012-2016.

 

Le Maire de Mandelieu-La Napoule, Henri Leroy a déclaré que « cette réalisation illustre notre engagement à améliorer les conditions de vie de nos séniors, et au-delà l’attention et le respect que nous leur témoignons ».

Le Président du Conseil Général, Eric Ciotti a conforté cette démarche tout en rappelant la Présidence de Charles Ginesy, « homme de la montagne, ancré dans la République, élu de sa commune d’origine, Péone, dans le canton de Guillaume, puis Sénateur de la République. Il a gravi tous les échelons à force de travail parce qu’il a été un homme profondément ancré dans ce territoire et a su gérer ce département entre mer et montagne. »

Charles Ange Ginesy, Député-Maire de Péone-Valberg a déclaré dans un moment d’émotion « toute la fierté de voir le nom de Charles Ginesy baptisé ce pole d’activité », en rappelant qu’il « était très attaché à ce conseil général, à cette collectivité des solidarités territoires et sociales. Aujourd’hui, je veux dire toute mon amitié à Henri Leroy ».

image
image
image
image
Retour