Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
13/07/2013
Pierrefeu – 1ère Saint Nicolas pour Marc Belvisi

Pierrefeu – 1ère Saint Nicolas pour Marc Belvisi

Élu il y a moins d'un an maire de Pierrefeu en remplacement de Jean Louis Brelle, Marc Belvisi a accueilli le député de la 2ème circonscription et de nombreux élus locaux lors de la fête patronale de la Saint Nicolas. L'occasion de faire le point sur les projets communaux et le contexte économique général.

 

Après une messe d'une haute tenue et le dépôt de gerbe au monument aux morts, tout le monde s'est réuni sous le chapiteau pour les traditionnels discours.

« C'est la première fois que je suis présent à la fête patronale de la Saint Nicolas en tant que maire. Je souhaiterais remercier le député ainsi que les élus locaux pour leur présence parmi nous. J'ai commencé mon rôle de Maire il y a moins d'un an, des projets sont en cours et avec mon équipe nous mettons tout en place pour qu'ils se concrétisent le plus rapidement possible. J'ai toujours autant d'ambitions pour mon village. » a déclaré Marc Belvisi

Le député Charles Ange Ginésy a abordé les grands dossiers nationaux, partageant ses préoccupations avec la population. « Au lieu de se préoccuper sur l'urgence économique de la France et de relancer l'économie, le gouvernement se penche sur des textes de loi qui ne sont que des écrans de fumée. On continue de nous écraser d'impôts et à puiser dans l'argent public ». Même si les députés UMP ne sont pas écoutés du fait de notre minorité face aux députés de la majorité, « J'espère tout de même que nous serons entendus par le Président de la République et le gouvernement. »

 

Sur un plan plus local, Charles Ange Ginésy a évoqué la disparition du conseiller général, élu de territoire, qui laissera la place au conseiller départemental, « qui sera élu sur un bassin de population de 40 000 électeurs, autant vous dire que la ruralité perdra de la vitalité car ce sont les grands centres urbains qui pèseront dans la balance ». Il est aussi revenu sur l'importance de l'implantation du très haut débit dans les milieux ruraux. " C'est un combat que je mène à l'Assemblée et j'entends bien le poursuivre et arriver à mes fins en donnant accès au très haut débit à tous d'ici quelques années."

Retour