Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
21/10/2017
Péone – Le conseil municipal approuve le PLU !

Péone – Le conseil municipal approuve le PLU !

Les conseillers municipaux et adjoints, réunis autour du maire de Péone Guy Ammirati et son 1er adjoint Charles Ange Ginésy, ont approuvé le Plan Local d'Urbanisme, mis au point par Mme Estellon du cabinet Espace, venue présenter le document.

C’est une étape de plus pour l’élaboration du PLU de Péone. Après le rapport rendu par le commissaire enquêteur, resté un mois en mairie pour recevoir les demandes des habitants, en vue d’obtenir le précieux PLU avant la fin de l’année en cours. Un vrai marathon qui a démarré il y a un peu moins d’un an et qui permettra à Valberg de pouvoir être classée station touristique afin de conserver sa compétence tourisme (qui échoit normalement aux intercommunalités à compter du 1er janvier prochain) et de postuler pour obtenir les aides prévues à cet effet. Pas le choix, Péone-Valberg devait s’engager sur ce chemin difficile. Aujourd’hui, les services de la station, qui travaillent à l’élaboration des dossiers peuvent les transmettre en préfecture pour marquer une nouvelle étape.


Un PLU qui n’apparaît pas réellement satisfaisant pour la plupart des conseillers municipaux, notamment Charles Ange Ginésy, qui a annoncé la révision du document d’urbanisme dès le début de l’année 2018. « Ce PLU n’est pas un bon plan d’urbanisme pour Péone », a-t-il déclaré, conscient que son élaboration d’urgence ne tenait qu’au classement de Valberg en station touristique, « la commune a été lésée sur ses propres terrains a-t-il poursuivi, et des terrains communaux sont devenus inconstructibles ».


Seule solution : repartir sur un PLU en prenant un peu plus de temps, et, peut-être même, sur un PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal). « On a intérêt à partir sur un PLUI avec Guillaumes, car Guillaumes possède une carte communale aujourd’hui, et on aura alors des droits à bâtir différents ».


Le ton est donné, après une course contre la montre pour maintenir Valberg et son attractivité tant touristique qu’économique, le travail sera remis sur l’ouvrage pour entrer plus en détail dans le futur développement du territoire de Péone-Valberg.

 

Retour