Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
11/06/2015
Roquestéron – Une gendarmerie refaite à neuf

Roquestéron – Une gendarmerie refaite à neuf

A l'occasion de l'inauguration pour la rénovation de la gendarmerie de Roquestéron, Eric Ciotti, président du conseil départemental, Charles Ange Ginésy, président de la communauté de communes Alpes d'Azur, le sous préfet de Grasse représentant Adolphe Colrat et le colonel Dacre Wright, représentant le colonel Gaël Marchand, commandant du groupement de gendarmerie des Alpes-Maritimes se sont rassemblés autour du maire Danièle Chabaud.

Après une cérémonie militaire au cours de la quelle le représentant du colonel Marchand a remis des lettres de félicitations à sept gendarmes du groupement de Puget-Théniers, le maire Danièle Chabaud a rappelé « l’honneur pour la commune de voir la gendarmerie maintenue et rénovée, une rénovation qui marque l’issue d’un projet amorcé en 2012 ». Roquestéron possédant une histoire tant avec les douanes qu’avec la gendarmerie, Danièle Chabaud a expliqué l’attachement particulier de la population à cette institution, tout en remerciant l’Etat, le conseil départemental et Charles Ange Ginésy sur le plan de sa réserve parlementaire, pour le soutien financier qui a permis cette rénovation.


Le colonel Dacre Wright revenant spécifiquement sur la rénovation des locaux « qui permettent un meilleur confort dans le travail des gendarmes avec la création d’une cellule de garde à vue ».


Pour sa part, Charles Ange Ginésy s’est réjoui « que ce dossier ait obtenu la totalité des financements », soulignant avec force « défendre la gendarmerie, c’est notre détermination, c’est important pour assurer le quotidien et faire que nos vallées ne se dévitalisent pas ». L’élu rappelant que le pôle de Roquestéron « est  un pôle important, nous avons intérêt à renforcer la sécurité sur nos territoires et notre solidarité territoriale », a-t-il déclaré, soulignant une fois encore l’investissement du conseil départemental dans l’aide aux gendarmeries.

 

Eric Ciotti a martelé la volonté du Département de « continuer à aider les territoires, le conseil départemental continuera à exprimer la solidarité départementale aux communes rurales, comme c’est ici le cas, nous avons voulu prendre nos responsabilités, accompagner l’Etat dans sa mission ».


Le président du conseil départemental regrettant la suppression de certains postes de gendarmes et de gendarmeries dans le département. « Quatre gendarmeries étaient menacées sur les Alpes-Maritimes, je me suis battu au niveau national, finalement, trois seront sauvées : celles de Valberg, Lantosque et Tende, car nous sommes très attachés à la présence militaire sur notre territoire, nous sommes et serons vigilants sur cette question ».


Après un mot de conclusion du sous préfet de Grasse, représentant le préfet Colrat, tout le monde a été invité à découvrir les nouveaux locaux.

 

Retour