Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
29/08/2017
Péone – Splendide St Vincent 2017 pleine d'émotions

Péone – Splendide St Vincent 2017 pleine d'émotions

C'est en présence de très nombreux élus, notamment des conseillers départementaux venus des 4 coins des Alpes-Maritimes, mais aussi de représentants des autorités civiles et militaires, sous l'impulsion du très dynamique comité des fêtes, présidé par Yann Lucarini, que la St Vincent s'est déroulée dans une ambiance unique à Péone. Une fête placée sous le signe des émotions.

Emotion pour Louis et Marthe Bellieud, mis à l’honneur en cette St Vincent 2017. Le « jeune » couple fêtant ses noces de Platine. Fiers d’honorer ces Anciens, Charles Ange Ginésy, a rappelé le parcours de cet homme, Louis, né en 1925 à Péone, menuisier puis facteur du village, et de sa femme, Marthe, née en 1928 à Sanary-sur-Mer, couturière de métier, puis a tenu la pompe à essence de Guillaumes. Louis était même devenu conseiller municipal du père de Charles Ange Ginésy en 1959 ! Très émus, les « jeunes époux » ont reçu des mains du maire et de son 1er adjoint Guy Ammirati, extrêmement touchés eux aussi, une médaille de la commune et un énorme bouquet de fleurs, en signe de reconnaissance des nouvelles générations.


Emotion, également lorsque, sous le chapiteau, le nouveau conseiller régional Jean-Paul David, a pris la parole et rappelé le coup de pouce donné par Charles Ginésy, lorsque, en 1989, à l’âge de 29 ans, il devenait le plus jeune maire de la région PACA. « Depuis, mon cher Charles Ange, nous travaillons en toute amitié pour notre station de Valberg, et j’espère que dans les jours futurs, tu accèdes aux plus hautes fonctions départementale, car tu connais la ruralité, le territoire ; toi au Département, moi à la Région, nous ferons de notre mieux pour notre ruralité ».


Des éloges qui sont allées droit au cœur du maire de Péone-Valberg, qui, félicitant Jean-Paul David pour ses nouvelles fonctions, a souligné l’implication de l’homme politique dans le Pays et la communauté de communes Alpes d’Azur. « Je suis certain que ton engagement à nos côté nous permettra d’aller très loin ».


Emotion, lors de la « reconnaissance que nous devons avoir pour nos Anciens », lors du dépôt de gerbe au monument aux morts de Péone. Emotion, également, pour Charles Ange Ginésy alors qu’il félicitait « ceux qui concourent au quotidien pour notre sécurité, en ces moments troublés, en France ou engagés à l’étranger pour enrayer la menace terroriste ». Egalement félicités, les gendarmes, les sapeurs-pompiers qui ont eu fort à faire cet été sur le département. Des félicitations suivies de salves d’applaudissements.


Emotion, surtout, lorsque Charles Ange Ginésy a évoqué les raisons pour lesquelles il ne s’était pas représenté aux élections législatives de 2017. « J’ai fait le choix de Péone ! », a-t-il lancé à l’assistance. Des mots qui ont vite disparu sous les applaudissements. Malgré son envie de rester député, après 10 ans au Parlement, il a fait le choix de la ruralité, de la « réalité du terrain ».


Émotion, enfin, lors de la remise de médaille communale à Bernard Baudin, ancien président national de la chasse, conseiller métropolitain, représentant Christian Estrosi. « Baudin, un nom d’ici ! », a adressé avec humour Charles Ange Ginésy à celui qui, depuis quelques années déjà, prend son permis de chasse à la société La Catalane, présidée par Alain Car. Bernard Baudin, ému, a remercié le maire et l’a félicité pour son attachement à doter la société de chasse Péonienne « de moyens remarquables ».

 

Retour