Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
25/09/2020
ascros déchets 2020

Sigale - Mise en service du nouveau mode de collecte des déchets

Charles Ange Ginésy et Christine Leuthy Molina, Directrice Régionale de CITEO, ont assisté à la mise en service des nouvelles colonnes de collecte des déchets, suivie de la présentation de l'extension des consignes de tri sélectif : « Désormais, tous les emballages se trient ! », en présence d'Arnaud Prigent, Maire de Sigale, Vice-président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur.

Pour répondre à l’augmentation des volumes de déchets (+ 18 % de production globale de déchets sur le territoire entre 2015 et 2019), en lien avec l’accroissement de la population, la Communauté de Communes Alpes d’Azur s’est engagée dans la modernisation de ses équipements de collecte et la réorganisation de ce service.

Les bassins du Moyen Var, de l’Estéron, et l’ensemble du territoire de la CCAA passent ainsi d’un système à bacs à un dispositif de colonnes semi-enterrées

Sous l’impulsion du Président Charles Ange Ginésy, la CCAA a simplifié les consignes de tri et dans le même temps d’une refonte complète du dispositif de collecte sur le territoire.

Les nouvelles bornes consistent en un regroupement de conteneurs semi-enterrés qui rassemblent tous les flux au même endroit : verre, emballages, ordures ménagères.

La démarche initiée sur le territoire de la CCAA comprend :

  • 375 nouvelles colonnes installées dont 9 colonnes à Sigale (déjà 195 existantes sur le territoire Cians Var)
  • Réparties sur 122 nouveaux points d'apport volontaire dont 3 à Sigale (+ 20 colonnes aériennes à venir)
  • 25 communes supplémentaires couvertes
  • 4 nouveaux camions de collecte 
  • Couplé à l’extension des consignes de tri (dont tous les nouveaux emballages en plastiques : yaourts, films, barquettes… ces derniers n’étaient pas acceptés avant).

Ce qui permet ainsi une augmentation de la capacité de collecte de 40 % passant de 2 150 m3 contre 1 500 m3 actuels et une meilleure maitrise des coûts de fonctionnement.

Ce nouveau mode de collecte offre une meilleure qualité de service aux habitants, facilite le geste de tri, rend les points d’apports volontaires plus propres en termes de salubrité et nuisances, améliore l’intégration paysagère et enfin diminue la pénibilité du travail des agents de collecte.

Afin de sensibiliser la population à l’importance du tri, une nouvelle campagne de communication accompagne ce dispositif : « Désormais, tous les emballages se trient ! »

Pour le Maire de Sigale, Vice-président en charge de la Gestion des Déchets à la CCAA Arnaud Prigent : "Le traitement des déchets est une tâche difficile mais nécessaire pour préserver notre environnement. C'est un beau défi que nous nous efforçons de relever. Cela nécessite que chaque citoyen fasse l'effort pour trier ses déchets. Je remercie les agents qui, chaque jour, enlèvent nos déchets et sont les acteurs de l'harmonie de notre territoire."

Pour Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes, Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur : « Je suis très heureux d’être dans le village de Sigale, autour d’une question qui nous concerne tous, la gestion des déchets.

Le déploiement des colonnes semi-enterrées sur le Moyen-Var, l’Estéron, et sur l’ensemble du territoire de la CCAA s’inscrit dans une véritable politique de gestion des déchets et de tri, dans la lignée du GREEN Deal que je porte au Département des Alpes-Maritimes et avec le Pôle Métropolitain Cap Azur qui regroupe les intercommunalités de l’ouest du Département.

Depuis 2014, nous militons avec tous les élus de la Communauté de Communes sur ce sujet de la préservation de l'environnement que nous avons pris à bras le corps. Nous avons agi pour la qualité de l'air, pour le développement d'une agriculture locale, pour la préservation des ressources en eau. Mais le problème des déchets et sans doute le problème numéro 1 sur lequel on doit s'employer à trouver des solutions. Nous avons besoin pour cela d'agir à l'échelle départementale. Sur le territoire de la Communauté de Communes Alpes d'Azur, nous sommes en avance sur notre temps avec ce système de collecte des déchets qui rend le travail des agents moins difficile et moins ingrat, je souhaite les remercier et leur montrer notre reconnaissance collective. Nous nous engageons pour développer le tri sélectif mais nous voulons aussi diminuer la production de déchets car si on en réduit la quantité cela permettra à la fois de réduire les impôts pour les contribuables et limitera la pollution.

Je remercie tous les partenaires pour leur engagement et l’ensemble des entreprises d’avoir su unir leurs compétences en matière de gestion des déchets. »

Pour Christine Leuthy Molina, Directrice Régionale de CITEO: « Nous sommes partenaire de la Région, du Département et de la Communauté de Commune Alpes d’Azur qui accélère son engagement en faveur du tri et du recyclage et donne aujourd’hui accès à 100% du tri des emballages et des papiers, à tous les habitants. Elle rejoint tout le département des Alpes Maritimes déjà en ECT portant ainsi à plus de 1 million les habitants du 06 pouvant trier tous leurs emballages.

Je souligne l’implication de la CCAA malgré le contexte sanitaire que nous connaissons et qui implique certains ralentissements de mise en place. Sous l’impulsion de son Président la refonte complète du dispositif de collecte (bornes de tri et camions) sur le territoire couplé à la simplification du tri permet une meilleure appropriation des habitants et un effet d’entrainement sur leur geste.

La CCAA, adhérente du SMED, avec cette simplification du geste de tri et l’effet d’entrainement sur l’ensemble du tri que l’on en attend, va pouvoir contribuer à booster les performances globales du SMED actuelles de 60,4 kg/hab/an, avec pour objectif de rejoindre les moyennes nationales qui sont à 70 kg/hab/an.

D’une manière générale, avec l’ECT nous notons une progression du tri et du recyclage sur l’ensemble de la Région. Il reste encore à engager les habitants de la Région Sud, comme l'ensemble des Français dans une démarche systématique. Les ressources ne doivent pas être incinérées, mais servir au renouvellement, cela pour contribuer à la mise en œuvre d’une économie circulaire et freiner le gaspillage et l’épuisement des matières premières.

Il nous faut désormais entrer dans la boucle et accélérer notre engagement dans l’économie circulaire. Et cela passe par le tri et le recyclage. Dans cette économie circulaire qui prône le modèle d’une société sans gaspillage, l’habitant est un maillon essentiel. Son écogeste est capital. Nous poursuivons l’ambition qu’il devienne un réflexe au quotidien. »

Enfin pour la Sénatrice Dominique Estrosi-Sassone : « Bravo à tous les élus de la Communauté de Communes Alpes d'Azur qui réalisent de belles prouesses dans ce domaine du traitement des déchets. Vous en faites la démonstration pratique avec ce nouveau système de collecte qui permet un meilleur service, moins de nuisance et une meilleure intégration paysagère. Je félicite Charles Ange Ginésy pour sa force de conviction dans le domaine de l'environnement qui n'est pas liée à un effet de mode. Je me réjouis de voir une écologie qui n'est pas une écologie parisienne et verticale mais qui est au contraire une écologie pragmatique, positive, innovante qui vient des territoires. »

Retour