Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
13/10/2014
Valberg – Classer l'office de tourisme et alerter l'Etat sur la baisse de ses dotations

Valberg – Classer l'office de tourisme et alerter l'Etat sur la baisse de ses dotations

A l'occasion d'un conseil intercommunal, le président du Syndicat intercommunal de Valberg (SIV), Charles Ange Ginésy a insisté sur l'importance du classement de l'Office du Tourisme de Valberg et sur le combat mené par tous les élus locaux contre la baisse des dotations d'Etat.

Deux grands dossiers étaient à l’ordre du jour de ce conseil syndical. Tout d’abord, la demande de classement de l’office de tourisme de Valberg, dépendant du SIV, et devant se conformer à une nouvelle réglementation « une obligation pour maintenir notre office de tourisme à l’avenir », a expliqué Charles Ange Ginésy. De fait, cette nouvelle réglementation oblige à des démarches administratives pour que Valberg conserve son classement en « station classée de tourisme ». Une démarche qui s’effectuera en 5 étapes : le classement de l’office de tourisme en catégorie 2, la marque Qualité Tourisme, puis un classement un catégorie 1. La commune devra ensuite être classée commune touristique pour que la demande en station classée de tourisme puisse s’effectuer au 1er janvier 2018 au plus tard.  Une demande adoptée à l’unanimité par les conseillers.


2ème gros dossier, l’adoption d’une motion proposée par l’association des maires de France (AMF) visant à alerter les pouvoirs publics sur la baisse des dotations de l’Etat « qui seront diminués de 12 milliards d’euros sur les années à venir, notamment via la DGF et les dotations aux collectivités comme le conseil général ». Une situation qui mèneraient à leur perte les communes rurales « qui sont moins riches et reçoivent déjà moins de subventions, c’est une catastrophe pour l’économie rurale », a souligné Charles Ange Ginésy. Motion votée, elle aussi, à l’unanimité.

 

Retour