Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
12/03/2018

Numérique – Première réunion du comité d'experts du SMART Deal

Deux mois après le lancement du grand plan du numérique dans les Alpes-Maritimes, Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes, a conduit hier au Palais des Rois Sardes la première réunion du Comité d’experts du SMART Deal, en présence de Michel Rossi, Vice-président du Département des Alpes-Maritimes délégué au numérique, Maire de Roquefort-les-Pins, Vice-président de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis et des membres du Comité d’experts.

Les membres du Comité d’experts se sont répartis en deux groupes de travail pour répondre à deux enjeux complémentaires : le « SMART territoire » et la  « SMART éducation »

Après presque une heure et demi de travail, les experts ont présenté les résultats de leurs travaux menés à travers une méthodologie agile, basée sur la collaboration, l’autonomie et la mise en place d’équipes pluridisciplinaires.

« C’est un grand plaisir de concrétiser la construction de ce grand plan du numérique pour les Alpes-Maritimes avec cette première réunion du Comité d’experts du SMART Deal. Je tiens à remercier ces femmes et ces hommes qui ont accepté de faire partie de ce comité et ainsi de mettre leurs compétences au service de l’intérêt général. Venants d’horizons différents (universitaires, chercheurs, entrepreneurs, acteurs du monde économique, du monde public, journalistes spécialisés), ils ont un point commun : leur expertise dans le domaine du numérique, de l’innovation, des nouvelles technologies, et aussi une bonne connaissance des enjeux du territoire.

Avec le SMART Deal, je nourris l’ambition de faire entrer pleinement le Département des Alpes-Maritimes dans l’ère du numérique. Aujourd’hui plus de 130 propositions innovantes ont été déposées sur la plateforme collaborative et citoyenne imaginonslesalpesmaritimes.fr.

Pour cette première séance de travail, nous avons travaillé sur deux thématiques à travers l’atelier SMART territoire et l’atelier SMART éducation afin de chercher à identifier les besoins et les évolutions à prévoir dans ces domaines, et ainsi y apporter des solutions innovantes et d’intérêt général.

De nombreuses idées ont germé comme la mise en place d’une plateforme de gestion des risques qui regrouperait l’ensemble des informations et services aujourd’hui disponibles en la matière mais pas mutualisés. L’objectif étant de mettre le citoyen, l’usager au cœur du dispositif en le faisant participer et en lui apportant les informations utiles indépendamment des fractures sociales ou territoriales. Ou encore la création d’une création d’une plateforme de partage des connaissances sur les Alpes-Maritimes, co-construite par les collégiens et accessible par tous dans le but de permettre aux citoyens de mieux connaître leur territoire. Il va s’agir désormais d’approfondir la réflexion autour de ces propositions afin d’aboutir à des projets structurants dans l’intérêt du département.

L’écoute, la bienveillance, la liberté de parole permettront sans aucun doute de faire émerger de magnifiques propositions pour l’avenir.  » a déclaré Charles Ange GINESY.

Retour