Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
14/07/2015

Saint-Jeannet – Un 14 Juillet pour ceux qui se sont battus pour nos libertés

Une cérémonie du 14 Juillet sous l'égide de toutes celles et tous ceux qui ont défendu nos libertés. Le député Charles Ange Ginésy a voulu transmettre une pensée à ceux qui nous ont quitté, et notamment, aux Saint-Jeannois qui à chaque départ de nos amis, tournent une nouvelle page de l'histoire de la commune.

Après avoir déposé les gerbes en hommage à cette journée nationale, le premier magistrat, Jean Michel Sempéré a rappelé que « la démocratie dans le monde nous appelle à la vigilance et à la lucidité ». Rendant hommage au Major Martinez, il a souhaité transmettre ses amitiés « à ces femmes et ces hommes qui respectent l’ordre républicain et qui représentent l’autorité dans notre pays. Ils œuvrent au quotidien pour notre sécurité sans lesquels la liberté, l’égalité et la fraternité ne seraient que de simples formules vidées de tout contenu».

S’appuyant sur la citation du philosophe britannique John Stuart Mill, « La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres », le Maire a souhaité l’union des forces et un rassemblement des talents en France.

Anne Sattonnet, Vice-présidente du Département, a rappelé le souvenir du choix qu’avait été fait de prendre la date du 14 Juillet comme fête nationale. Les parlementaires avaient décidé de choisir cette date symbolisant le plus fort moment de cohésion nationale.

Enfin le parlementaire Charles Ange Ginésy a insisté sur le devoir de mémoire qui venait d’être fait auparavant et qui fait que « nous n’oublions pas ceux qui sont tombés pour la France. J’ai une pensée émue à toutes celles et tous ceux qui nous ont quitté, et notamment aux Saint-Jeannois qui à acquêt départ de nos amis, tournent une nouvelle page de l’histoire de la commune ». Rappelant que les 36 000 communes de France se sont attelées à cette cérémonie, il est revenu sur ce très beau défilé dans la Capitale tout en insistant que les « forces françaises n’ont pas manqué au rendez-vous, notamment dans les coups durs en cette année 2015 ». Saluant le professionnalisme et l’engagement des forces de sécurité, il a également salué le Major Martinez qui, représentant les gendarmes, « fait respecter nos lois de la république et assurent la sécurité au péril de leur vie ».

Retour