Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
29/07/2013
Beuil – Ste Anne : le maire annonce sa non candidature aux prochaines élections municipales

Beuil – Ste Anne : le maire annonce sa non candidature aux prochaines élections municipales

Le festin de la ste Anne à Beuil a connu un franc succès, en présence de nombreuses personnalités, dont le député Charles Ange Ginésy et le sénateur Louis Nègre, réunis autour du maire de Beuil, Raymond Ricci, qui a annoncé qu'il ne se représenterait pas aux prochaines élections municipales de 2014.

Après une messe d’un haute tenue, célébrée par le père Gilles Bailbé, accompagné des chants de la chorale de Beuil, la traditionnelle procession jusqu’au monument aux morts où une gerbe de fleurs a été déposée en mémoire des Beuillois tombés pour la France, tout le monde s’est réuni sous le chapiteau pour les allocutions.
 
Le maire, Raymond Ricci, a tenu à féliciter le président du comité des fêtes, Jean-Michel Féraud, son épouse Martine et toute l’équipe de bénévoles qui oeuvrent pour la tenue de cette fête patronale, puis a énoncé les réalisations communales en cours, comme l’entretien des bâtiments et terrains communaux, l’amélioration de la signalétique, l’achèvement du Sentier de l’Histoire ou encore la mise aux normes de sécurité de l’école, la réhabilitation de l’ancien terrain de basket qui sera transformé en terrain multisports. « Nous mettons également en place notre schéma directeur de l’eau, et continuons à faire avancer le dossier de l’aménagement du plateau de la Sagne pour y faire une retenue collinaire », a expliqué Raymond Ricci, avant d’annoncer publiquement sa non candidature aux élections municipales de mars 2014. « Une décision bien réfléchie, liée au sentiment du devoir bien fait et d’une certaine usure liée à ma vie professionnelle à Cagnes-sur-Mer (Raymond Ricci occupe le poste de DGS à la mairie de Cagnes-sur-mer, aux côtés de Louis Nègre, ndlr) et ici, à Beuil, c’est devenu difficile de combiner les deux ». Le maire a remercié tous ses électeurs pour leur soutien pendant « ses 11 années de mandat », en espérant « consacrer plus de temps à ma famille ».
 
Pour sa part, Louis Nègre, après avoir rappelé son attachement aux valeurs françaises, est revenu sur le dévouement du maire de Beuil « avec qui je travaille depuis 18 ans à la commune de Cagnes – sur-mer, un homme efficace, exemplaire dans ses valeurs, un grand serviteur de Beuil et de la République ».
 
Enfin, le député Charles Ange Ginésy a souhaité partager avec la population présente une année de travail à l’Assemblée Nationale. « Un travail sur des lois que j’aurai aimé plus constructif pour la France, alors que j’ai assisté à une déstructuration de notre société, et des lois qui ne sont plus respectées ». Sur le plan départemental, en tant que représentant du président du conseil général, Charles Ange Ginésy a expliqué les grands changements à venir : « le conseil général qui ne sera plus une collectivité territoriale mais représentera une population, la tentation de la suppression de la commune n’étant pas loin », a-t-il craint avant de réitérer son soutien aux territoires ruraux.
 
Enfin, il a souhaité rendre hommage à Raymond Ricci, « un ami fidèle qui a commencé à travailler avec mon père », « un complice, un homme de parole qui n’a eu de cesse de défendre sa commune, ses projets, apprécié de tous les maires de notre communauté de communes Cians-Var », a précisé l’élu, « tu as toujours été de bon conseil, et tu as joué un rôle majeur pour notre action », a-t-il conclu, sous les ovation d’un public ému aux larmes.
Retour