Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
11/10/2016
Les territoires d'Alpes d'Azur et du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur soutenus dans l'appel à projet des Territoires à énergie positive pour la croissance verte

Les territoires d'Alpes d'Azur et du Parc naturel régional des Préalpes d'Azur soutenus dans l'appel à projet des Territoires à énergie positive pour la croissance verte

Le Député, Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur, Charles-Ange Ginésy et le Président du Parc naturel Régional des Préalpes d'Azur, Eric Mele ont signé la convention d'appui financier pour les Territoires à énergie positive pour la croissance verte au Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer et en présence de la Ministre Ségolène Royal.

La Communauté de Communes Alpes d’Azur et le Parc naturel régional des Préalpes d’Azur sont colauréats de l’appel à projet « Territoires à Energie Positive pour la Croissance Verte ». Territoires ruraux des Alpes-Maritimes, ils couvrent près de 180 000 ha et rassemblent environ 40 000 habitants répartis sur 67 communes.

 

« Nos deux territoires se chevauchent sur douze communes et portent ensemble depuis 2014 un programme LEADER qui vise à favoriser les initiatives locales pour une vie rurale dynamique et éco-responsable. Face aux enjeux énergétiques, climatiques et à la nécessité d’engager rapidement des actions concrètes pour notre territoire, nous nous sommes inscrits dans ce programme national avec des orientations stratégiques qui nous permettront d’œuvrer pour la préservation de notre planète » a déclaré le Président Charles-Ange Ginésy.

 

Le plan d’action de la Communauté de Communes Alpes d’Azur comporte des orientations visant à doter le territoire d’une ingénierie dédiée à TEPCV dont le rôle sera de lancer un Plan Climat Air Energie Territorial volontaire, de mettre en place la Réserve International de Ciel Etoilé pour une rénovation cohérente de l’éclairage public, de développer la mobilité décarbonée avec l’acquisition de véhicules électriques et le maillage territorial de bornes de recharge électrique ou encore la création des bâtiments publics exemplaires en matière de consommations d’énergies par la rénovation exemplaire de trois écoles maternelles et élémentaires.

 

« L’inscription dans ce projet pour une croissance verte de nos territoires est une reconnaissance de nos actions et projets par l’Etat. Sur les 895 000€ d’investissement que nous avions prévus, l’Etat nous apporte une enveloppe financière de presque 500 000€ » se réjouis le parlementaire.

Retour