Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
26/06/2016
Agropastoralisme – Un regain de l'activité dans les territoires ruraux

Agropastoralisme – Un regain de l'activité dans les territoires ruraux

A l'occasion de la grande fête de la transhumance à Guillaumes, organisée par le Conservatoire des Traditions Culinaires présidé par Jean-Pierre Audibert, le député-maire de Péone-Valberg, Charles Ange Ginésy, est revenu sur le regain que connait l'agropastoralisme sur les territoires de la ruralité azuréenne.

Alors que le troupeau de moutons traverse Guillaumes, mené de maind e maître par les bergers et leurs chiens, sous le regard d’une foule très dense, le député Charles Ange Ginésy se réjouit « de voir le regain que connait actuellement l’agropastoralisme dans nos montagnes ». Un agropastoralisme qui était devenu, depuis quelques années, une activité en perte de vitesse, notamment en raison des problèmes que pose le loup dans les alpages, mais aussi au vu des conditions de vie très rudes qu’endurent au quotidien les bergers.


« L’époque de la transhumance caractérisant bien cette année la dynamique qui s’est mise en place et nous invite à continuer nos plans d’action pour la sauvegarde et le développement de l’abattoir de Puget-Théniers  pour soutenir les bergers et le juste équilibre entre les activités de l’Homme et la protection de l’environnement ».


La fête battant son plein, avec, en nouveauté pour cette année, des démonstrations de chevaux camarguais menant des taureaux, le maire de Guillaumes, Jean-Paul David, réaffirme, lui aussi, les traditions rurales : « Cette fête démontre la vitalité des territoires ruraux, liée à l’importance des éleveurs et producteurs ; Guillaumes réaffirme son importance comme lieu de rencontre rurale de la région PACA ».

 

Retour