Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
14/06/2017
Gorges du Cians – Les travaux avancent lentement mais sûrement

Gorges du Cians – Les travaux avancent lentement mais sûrement

Lancés au début du mois de juin, les travaux portés par Enedis (ERDF), pour l'enfouissement des lignes électriques dans le Cians, mutualisés avec ceux du Sictiam pour la pose de fourreaux destinés à la fibre optique, avancent malgré une roche très dure qui retarde le chantier.

A l’occasion du déclenchement de travaux par Enedis pour enfouir les lignes électriques, Charles Ange Ginésy, en tant que président du Sictiam, a souhaité mutualiser les moyens en profitant pour faire poser les fourreaux qui serviront au passage de la fibre optique qui amènera le très haut débit internet à Beuil et Valberg en 2018.


Autant dans la partie basse des gorges du Cians, les travaux avancent vite, « de l’ordre de 1000 mètres de route creusée et remise en état par semaine », à en croire les agents de la SDA, autant, dans sa partie haute, les ouvriers se heurtent à un sous-sol extrêmement dur, fait de pélites, qui ralentissent le chantier sur quelques centaines de mètres, et ce, malgré un déploiement de moyens techniques exceptionnels « pour un chantier d’une ampleur exceptionnelle qui apportera la sécurité en cas de coupures électriques, toujours possibles en montagne lors d’orages, et, parallèlement amènera une perspective de nouveaux métiers sur nos territoires ruraux et de montagne avec les usages du numérique », a souligné Charles Ange Ginésy, 1er vice-président du conseil départemental 06, qui s’est rendu sur place pour constater l’avancement des travaux.


« Contraints par l’existence d’une activité touristique, nous livrerons la RD 28 aux usagers le temps de la saison estivale pour permettre l’oxygénation économique de Beuil et Valberg », a renchéri l’élu. La route départementale 28 devrait selon toute logique connaître de nouvelles perturbations à l’automne 2017 pour permettre l’achèvement des travaux.

 

Retour