Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
17/05/2013
Transports – Des propositions pour limiter l'impact de la fermeture de la route de la Cayolle

Transports – Des propositions pour limiter l'impact de la fermeture de la route de la Cayolle

Prévus du printemps à l'automne 2013 par le conseil général des Alpes de Hautes Provence, les travaux d'urgence du pont des Garrets, situé entre Barcelonette et le Col de la Cayolle, inquiètent les acteurs économiques du Val d'Entraunes, irrigués par le flux touristique empruntant la route du Col de la Cayolle. A l'invitation de Charles Ange Ginésy, 1er vice président du conseil général des Alpes-Maritimes, ils ont participé en nombre à une réunion publique sur ce thème en présence des élus du canton, des services des routes du 04 et du 06, des services préfectoraux et de la CCI.

 

Salle comble à Guillaumes pour ce sujet d’actualité sur le canton. Près de 40 hébergeurs, restaurateurs et commerçants de la vallée, accueillis par le maire Jean-Paul David, avaient répondu à l’invitation de Charles Ange Ginésy qui est revenu sur l’importance économique « que représente l’ouverture du Col de la Cayolle via le flux estival poursuivant notamment la mythique Route des Grandes Alpes et qui oxygène l’ensemble des commerces du Val d’Entraunes ».
 
Le député Charles Ange Ginésy a rappelé l’obligation du conseil général du 04 d’entreprendre des travaux d’urgence sur le pont des Garrets. « Ces travaux auront un impact sur notre économie montagnarde fragile mais d’ores et déjà, les conseils généraux du 06 et du 04 tenteront de venir en aide aux commerces qui constateraient une chute de leur chiffre d’affaire directement liée aux travaux. Eric Ciotti et moi-même ne vous laisserons pas tomber, nous sommes conscients de vos difficultés ». Didier Hivert, chef de la maison technique de Barcelonette, représentant le conseil général du 04, a expliqué la nécessité de procéder à ces travaux et la volonté du Département de n’impacter qu’à minima sur les commerces du versant 06. « Nous avons demandé à ce que le chantier s’arrête pour les mois de juillet et août en ce sens », a-t-il expliqué. 
 
Après deux heures d’échange avec l’assistance, plusieurs idées d’aménagement ont été formalisées au représentant du département du 04 afin de limiter au minimum l’impact économique :  la possibilité de fermer la route de 5h00 à 13h00, au lieu des horaires prévus de 08h00 à 12h00 et de 13h00 à 18h00 ; la pose d’un pont « Bailey » temporaire en parallèle du chantier pour permettre de conserver une circulation totale ; le décalage de la reprise du chantier prévue le 26 août au 02 septembre ou encore la mise en place d’une signalétique positive expliquant bien que la route reste ouverte, sous condition d’horaires de passage.
 
« Sur l’ensemble de ces propositions réalistes, je vais écrire au Président du Conseil général 04 afin que leur faisabilité soit étudiée au plus vite. La balle est désormais dans le camp des Alpes de Haute Provence » a clôturé  Charles Ange Ginésy.
 
A noter que la route du col de la Cayolle devrait rouvrir dès la semaine prochaine.
Retour