Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
09/03/2020
Vacances d’hiver : jusqu’à 95% de taux d’occupation

Vacances d'hiver : jusqu'à 95% de taux d'occupation

Alors que les vacances d'hiver viennent de s'achever, l'Observatoire National des Stations de Montagne ANMSM – Atout France fait état d'une fréquentation inégale selon les semaines, avec une forte concentration des vacanciers sur les deux semaines centrales (respectivement 93% et 95% de taux d'occupation). Sur l'ensemble des vacances, le taux d'occupation moyen s'établit à 84%. La saison s'annonce stable, avec de bonnes perspectives pour les vacances de printemps (+6 points).

« Les stations ont connu un remplissage exceptionnel sur la deuxième quinzaine du mois de février, allant parfois jusqu’à ne pas pouvoir répondre à la demande. Le bilan des vacances d’hiver aurait donc pu être encore meilleur si le nouveau découpage des zones académiques des vacances scolaires – zones A, B et C – n’avait pas créé un déséquilibre entre les bassins de population affectant la répartition des vacanciers. Nous menons actuellement une étude sur ce point, et comptons saisir à ce sujet le Ministère de l’Education Nationale. » commente Charles-Ange Ginesy, président de l'ANMSM.

 

  • Les deux semaines centrales des vacances d’hiver ont été marquées par une forte progression des taux d’occupation (+5 points pour la semaine du 15 au 21 février, et +9 points pour celle du 22 au 28 février).

 

  • Après une progression des taux d’occupation au cours des vacances de Noël et du mois de janvier, les vacances de février enregistrent un recul de -3,6 points par rapport à l’an passé (avec de fortes variations en fonction des semaines), imputable aux taux d’occupation relativement faibles enregistrés au cours de la dernière semaine (du 29 février au 6 mars).

 

  • Ces résultats contrastés s’expliquent notamment par le calendrier des vacances scolaires et le zonage : durant la dernière semaine de la période, seuls les habitants de la zone A étaient en vacances. Or cette zone ne concerne que 19 millions de personnes, contre 30 millions pour la zone B. En outre, durant cette même semaine, aucune des clientèles internationales principales (Grande-Bretagne, Pays-Bas, Belgique) n’était en période de vacances scolaires.

 

  • Les stations de moins de 5 000 lits ont enregistré le meilleur taux moyen d’occupation sur l’ensemble des vacances d’hiver (88%), avec une fréquentation plus équilibrée.

 

  • Malgré un enneigement très fluctuant en fonction des massifs et des altitudes, les stations ont pu offrir aux vacanciers un bon niveau de skiabilité (indice basé sur le taux d’ouverture des pistes) : 8/10 pour l’ensemble des massifs et jusqu’à 9,7/10 pour la Haute-Savoie. Ces chiffres s’expliquent par l’enneigement naturel, la présence d’équipements d’enneigement dans les stations, et le très bon travail de préparation des pistes, qui a permis d’optimiser la gestion de la neige. Les stations des massifs du Jura, des Vosges et du Massif Central ont, cependant, connu une situation plus difficile.

 

  • Les stations ont également su séduire leurs visiteurs avec des activités hors-ski, démontrant ainsi leurs capacités d’adaptation : les promenades pédestres (en hausse dans 66% des stations répondantes), ou en raquettes (pour 38% des stations), ainsi que les activités à destination des enfants (pour 52% des stations) ont suscité plus de demandes que l’an passé. Les autres activités (remise en forme, visites culturelles…), apparaissent stables, ou en légère progression.

 

  • La consommation touristique dans sa globalité (activités, commerces, restaurants) est annoncée stable dans la majorité des stations et en progression dans un tiers d’entre elles. L’activité des écoles de ski a légèrement augmenté de 1,54% et les locations de matériels sont jugées équivalentes à celles de l’an passé dans la majorité des stations.

 

  • A ce stade, depuis le début de la saison, la fréquentation des domaines skiables est en légère hausse au niveau national.

Des vacances de printemps prometteuses
Pour la suite de la saison, la fréquentation pour le mois de mars s’annonce stable par
rapport à l’an passé et le taux d’occupation prévisionnel pour les vacances de printemps
2020 progresse de 6 points, confirmant l’intérêt des vacanciers pour cette période et les
offres proposées par les stations, en particulier « Le Printemps du Ski », opération
imaginée par France Montagnes. L’actualité sanitaire actuelle pourrait toutefois changer
la donne.
Ces bonnes prévisions se vérifient pour tous les types d’hébergement. Les taux d’occupation
progressent de +4 points pour les stations de 5 000 à 15 000 lits et surtout de + 8 points
pour celles les mieux pourvues en lits touristiques (plus de 15 000 lits).

 

 

Retour