Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
01/08/2020
valberg saype

Valberg – Inauguration de l'œuvre éco-responsable « Un grand Homme et l'Avenir II »

Charles Ange Ginésy, Président du Département des Alpes Maritimes, Président du Syndicat Intercommunal de Valberg, a inauguré « Un grand Homme et l'Avenir II », œuvre monumentale et éphémère éco-responsable de Saype, en présence de l'artiste.

« Un grand Homme et l’Avenir II » :  Cette peinture sur herbe de 128 mètres de hauteur et 36 mètres de large, fait près de 4500 m². Elle représente un grand-père et une petite-fille en train de pêcher au lac du Sénateur.

Pour Charles Anges Ginésy, Président du Département des Alpes-Maritimes :

« Je suis très heureux d’être aujourd’hui au bord du Lac du Sénateur de Valberg, aux côtés de l’artiste Saype qui signe ici, dans le cadre de la 3ème journée « Station Durable », une œuvre monumentale éphémére et biodégradable absoluement époustouflante. Le Département des Alpes-Maritimes, engagé dans la protection de l’environnement à travers notre politique Green Deal, est heureux d’offrir aux maralpins et aux touristes cette expérience artistique unique. »

Pour Saype :

« Comme dans toutes mes œuvres, j’aborde des thèmes de manière positive et optimisme, tout en poésie. Je répète régulièrement : « Nous avançons dans la direction où l’on regarde ». 

Je cherche toujours à mettre en relation l’œuvre avec l’environnement où elle s’incarne. Ici les grands espaces de Valberg et le lac du Sénateur m’ont donné l’inspiration pour continuer ma série « Un grand Homme et l’Avenir » où j’aborde notre responsabilité envers les générations futures, et l’importance des transmissions intergénérationnelles. Le lac du sénateur, (étymologiquement de sénatus/senex, conseil des anciens) nous apporte une notion de sagesse. Tel le proverbe de Confucius sur la transmission des connaissances : « Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson ». C’est donc le lieu idéal pour accueillir la suite de la série de l’artiste : « Un grand Homme et l’Avenir ». Cette œuvre éphémère marque les esprits sans impacter la nature. Ma peinture 100% biodégradable, à base de pigments naturels, s’estompera alors au rythme de la croissance de l’herbe en nous interrogeant sur notre relation avec la nature. »

Retour