Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
13/09/2018

Pour la première fois de son histoire, le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes accueille le Président du Sénat !

Un moment historique pour le Département des Alpes-Maritimes. Le Président du Département des Alpes-Maritimes Charles Ange GINESY, les sénateurs et élus du territoire ont accueilli le Président du Sénat Gérard Larcher.

« 3ème représentant de l'État, le Président Gérard Larcher est le premier représentant des territoires de la République et le garant de l’équité territoriale. Une fonction inscrite au cœur de la Constitution qui indique que le Sénat « assure la représentation des collectivités territoriales. »

C’est en faisant confiance à l'échelon local, aux territoires de France, que l'on construit, que l’on améliore la situation économique et sociale de notre pays. Dans les Alpes-Maritimes plus qu’ailleurs, la commune et son Maire sont une nécessité. Dans un département où 80% du territoire regroupe seulement 20% de la population, s’il n’y avait pas ces communes qui irriguent la vie quotidienne de nos citoyens… alors il n’y aurait rien !

Le Conseil Départemental des Alpes-Maritimes apporte à ces maires, à ces communes, à cette territorialité, la force qui leur permet d’aménager nos territoires. Ici, le couple Commune/Département fonctionne en synergie, en symbiose, en osmose. Je ne nie pas que l’intercommunalité peut être une bonne chose, à condition qu’il s’agisse d’un choix délibéré, d’un choix d’adhésion et non la création d’une couche administrative supplémentaire et imposée. C’est ce que nous avons voulu avec la création du pôle métropolitain #CAPAZUR.

Grâce à la gestion saine et courageuse engagée depuis plusieurs années maintenant et bien que nous respections scrupuleusement les critères, nous avons refusé de signer le pacte financier avec l’État. Nous n’acceptons pas cette officialisation du désengagement de l’État. Cette bonne gestion, engagée par Eric Ciotti, nous a permis de prendre une décision forte : celle de vouloir mettre au vote de l’assemblée une baisse d’#impôts à hauteur de 15M€ pour ré-oxygéner notre économie, redonner du pouvoir d’achat aux contribuables, aux entreprises…

Monsieur le Président du Sénat, Gerard Larcher, je sais que vous vous mobilisez fortement pour ces enjeux. Le Départementaliste Convaincu que je suis compte sur vous ! Et vous savez pouvoir compter sur nous. » a déclaré le Président du département des Alpes-Maritimes.

Retour