Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
30/01/2017
Valberg – Une cérémonie de vœux en présence d'Eric Ciotti

Valberg – Une cérémonie de vœux en présence d'Eric Ciotti

Le député-maire de Péone-Valberg a présenté ses vœux au cours d'une cérémonie traditionnellement positionnée à l'espace Mounier, avec, à ses côtés le président du conseil départemental Eric Ciotti. L'occasion pour l'élu de revenir sur ces 5 dernières années.

En préambule de son propos, Charles Ange Ginésy est revenu sur le témoignage de la confiance « que vous m’avez apportée il y a 5 ans, et pendant 5 ans j’ai vécu au plus près du terrain et à Paris », le parlementaire assistant « au détricotage de tout ce qui avait été fait par le gouvernement précédent » et au vote de lois qui n’étaient pas urgentes pour « que la France puisse prendre un vrai virage ». « Rien n’est venu, à part quelques réformettes qui n’ont rien apporté », a-t-il martelé, pointant les NAP, le redécoupage des régions, la création des conseillers départementaux venant remplacer les conseillers généraux, le transfert de la compétence tourisme aux intercommunalités, la loi travail, … « La courbe de chômage n’est toujours pas inversée, la France a besoin d’un vrai virage ».


Un virage réussi par le conseil départemental, « 1er département français à mener la fibre de l’Internet très haut débit dans les territoires ruraux », le département qui a généré 550 millions d’euros sur le territoire grâce au plan climat énergie ( création de fermes photovoltaïques, maîtrise de l’éclairage public…), qui soutient les forces de l’ordre et les pompiers, « qui défend l’hôpital de Puget-Théniers même si ce n’est pas de sa compétence directe », qui vient soutenir les territoires ruraux … « Le Département a fait ce qu’il fallait, la France aurait pu faire de même ».


Sur un plan plus local, Charles Ange Ginésy est revenu sur l’avenir de Valberg, qui fête en ce moment ses 80 ans, avec un réaménagement du cœur de station : transformation de l’office de tourisme en maison de cœur de station réunissant les services au public, la finalisation du cœur de village en prévoyant le stationnement, la transformation de Valberg en smart station, la maison Valbergane qui deviendra la maison de l’environnement…


Pour sa part Eric Ciotti a apporté son soutien à Charles Ange Ginésy « dans toutes les actions, qu’elles soient en tant que député, de maire ou de conseiller départemental ». Le président du conseil départemental expliquant la nécessité de « refonder la crédibilité de la parole publique, la France a tellement souffert de fausses promesses ». Reconnaissant le doute et le scepticisme de la population, Eric Ciotti a souligné qu’il faut redonner du crédit à la parole publique en disant la vérité, en apportant pour preuve sa bonne gestion du conseil départemental. « Nous gérons bien l’argent public, nous investissons pour les stations comme Valberg, car ce sont des poumons économiques, nous faisons le choix de l’investissement, de la solidarité humaine et territoriale, c’est çà une gestion crédible ».


Le président du Département terminant son propos par des vœux collectifs pour le pays : « nous sommes en guerre, ce sera eux ou nous et il faut que ce soit nous qui gagnions », a-t-il argumenté, visant les terroristes islamistes. « Nous devons transmettre à nos enfants la fierté d’être Français, la fierté de notre nation, notre pays ne doit pas être soumis à quelque obscurantisme de quelques religion que ce soit ».

 

Retour