Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
30/01/2018
Parc national du Mercantour – Les vœux du président Charles Ange Ginésy

Parc national du Mercantour – Les vœux du président Charles Ange Ginésy

A l'occasion de la nouvelle année, le président du parc du Mercantour Charles Ange Ginésy a présenté ses vœux aux agents, en présence du directeur Christophe Viret. Une journée conviviale au cours de laquelle a également été fêté le départ à la retraite de Nadège Grandné.

« Je suis un enfant né au pays, et j’ai à cœur de défendre l’environnement », a déclaré Charles Ange Ginésy, qui reste très impliqué sur la station de Valberg et auprès de l’ANMSM en tant que président. Une association où il tente de développer l’esprit de préservation de la nature auprès de ses homologues des grandes stations de France. « Mon combat est là : continuer à faire fonctionner les stations pour que toute une économie continue à se développer, pour que tout un territoire puisse en vivre et en parallèle, pousser le développement durable au cœur de l’ANMSM, pour que les grandes stations aient un pendant écologique ». Le président du PNM rappelant les grands projets de l’établissement, à savoir la Réserve Internationale de Ciel Etoilé (en partenariat avec la CC Alpes d’Azur et le parc régional des Pré-Alpes d’Azur), et la candidature, déposée le 31 janvier, au patrimoine mondial de l’UNESCO.


Charles Ange Ginésy a ensuite remercié le directeur, Christophe Viret pour son travail, les agents pour leur implication et leur passion à défendre la faune et la flore du PNM. Des agents « aujourd’hui sous la contrainte », malgré les combats menés pour que le parc du Mercantour conserve ses moyens. Aux côté du Parc du Mercantour, le Département qui, sous l’impulsion de son président « accompagne grandement » l’établissement. A travers la mise en place du Smart Deal, un des engagements forts pris par Charles Ange Ginésy lors de son élection à la tête du conseil départemental, « il y a un engagement numérique et un engagement de consommer moins d’énergies fossiles, réduire notre empreinte carbone, pour s’inscrire dans un meilleur cadre de vie, ce Smart Deal permettra de financer de belles opérations en faveur de l’environnement ».


Pour sa part, Christophe Viret, directeur du PNM a rappelé « l’année dense que le parc a connu en 2017 avec de très nombreuses et très belles opérations ». Les chefs de services détaillant ensuite les projets plus locaux, vallée par vallée.


Enfin, à l’occasion de cette journée, et notamment au cours d’un repas dans un restaurant d’altitude, Nadège Grandné a été mise à l’honneur. Travaillant pour le PNM depuis 2008, Nadège Grandné a été la cheville ouvrière de la nouvelle charte du parc du Mercantour, a travaillé avec de nombreuses communes avant de devenir chef de secteur de la Tinée en 2015. « Nadège a beaucoup travaillé avec les élus locaux, a rappelé Charles Ange Ginésy, elle a participé à l’élaboration du PADS d’Entraunes notamment, et a assuré un lien fort avec la station de Valberg en matière de politique de développement et de diversification des activités valberganes ». Emotion et sourires ont ponctué le reste de cette journée.

 

Retour