Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
29/12/2014
Villeneuve d'Entraunes – Vœux de la municipalité à la population

Villeneuve d'Entraunes – Vœux de la municipalité à la population

Le maire de Villeneuve d'Entraunes, Jean-Pierre Audibert, a prononcé ses vœux à la population Villeneuvoise en présence du député-maire Charles Ange Ginésy et du maire de Beuil Stéphane Simonini.

C’est en présence de l’ensemble de son conseil municipal que Jean-Pierre Audibert est revenu sur l’ensemble des grands projets communaux : la création des terrains de boules, l’enfouissement de la ligne moyenne tension, le dossier de l’eau pour le hameau d’Enaux « ayant pris du retard en raison des complications administratives » et la réfection de la route de Bantes sont reportés au printemps. Le maire a également souligné sa fierté que Villeneuve d’Entraunes ait reçu le Trophée du développement durable dans le cadre du Plan Climat Energie du conseil général pour sa centrale photovoltaïque « dont la production est au maximum en raison de son positionnement et de l’altitude, nous allons donc augmenter sa production électrique, ce qui donnera plus de revenus à la commune ».


Pour sa part, le député-maire Charles Ange Ginésy a exprimé sa joie de se retrouver pour ces festivités de fin d’année avec les Villenevois, soulignant le dynamisme de la commune, « qui est investie dans de grandes et belles réalisations qui dynamisent le territoire ; Vous avez beaucoup entrepris – logements, eau, développement durable – c’est dans ce sens qu’il faut aller pour sauver notre territoire. ».


Le député est ensuite revenu sur les changements prochains quant au redécoupage des cantons « nous nous retrouvons dans le canton de Vence, avec 40 000 habitants, alors que le territoire de Guillaumes n’en compte que 2800, ce sera difficile de faire entendre la voix de la montagne dans l’avenir ». Autre sujet abordé par l’élu : la transformation du visage du conseil général, la baisse des dotations d’Etat, … Un tableau « que je ne veux pas noircir, étant certain que la montagne résistera mieux que partout ailleurs ».

 

Retour