Président du Département des Alpes-Maritimes
Président de la Communauté de Communes Alpes d'Azur
Président de l'Association Nationale des Maires des Stations de Montagne
06/03/2013
Zoom sur l'Assemblée Nationale

Zoom sur l'Assemblée Nationale

La semaine dernière à l'Assemblée nationale, Charles-Ange GINESY est intervenu pour défendre les habitants de la 2e circonscription des Alpes-Maritimes.

 

Ainsi, il a posé mardi une question orale sans débat à Madame Batho, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie sur les suites à donner aux glissements de terrain sur la commune de Vence. Il lui a formellement demandé un engagement de la part de l’Etat à indemniser les victimes et à aider la commune à faire face aux conséquences de ces évènements naturels dramatiques.

Le lendemain, il s’est publiquement inquiété, lors de la séance de questions au gouvernement, de la création d’un Etat PS par le pouvoir actuellement en place. En effet, comme il a pu l’expliquer au Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, les centaines de nominations d’hommes et de femmes de gauche dans la haute-fonction publique, au détriment de toute logique administrative, vise à créer délibérément un Etat PS. Cette situation ne peut exister dans un Etat de droit qui a s’est construit sur une administration forte et soumise au devoir de neutralité.

Vous pouvez retrouver le lien de l'intervention en bas de l'article.

Charles-Ange GINESY a également profité de sa présence à Paris pour aller à la rencontre des éleveurs et professionnels des Alpes-Maritimes au salon international de l’Agriculture. Il a pu y saluer le travail accompli par les artisans parfumeurs de Grasse.

Si le Parlement n’est pas en session cette semaine, celle qui arrive promet d’être intense, puisque le Projet de loi de Refondation de l’Ecole y sera examiné. Charles-Ange GINESY prendra toute sa part au débat en présentant plusieurs amendements à ce texte structurant l’avenir de nos enfants.

Lien intervention Charles Ange Ginésy :

http://www.dailymotion.com/video/xxtxtk_question-au-gouvernement_news

Retour